Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 08:48

 

Livre Hebdo : le 27 février 2015

 

Pour  Gilles Rettel, l’auteur du rapport,  il est essentiel de ne pas abandonner le prêt physique de CD car « la dématérialisation est un mythe ».

 

Un nouveau rapport sur la musique dans les bibliothèques municipales de Paris, commandé par le bureau des bibliothèques de la Ville à un consultant indépendant, confirme que la musique a toujours sa place dans les bibliothèques.

 

Confronté depuis plusieurs années à une baisse régulière du nombre de prêts de disques, le bureau des bibliothèques de la capitale a en effet opté récemment pour une suppression des sections musique les moins actives. Un choix contesté par une grande partie des agents. « Oui, la musique a un avenir dans les bibliothèques, et plus que jamais », a affirmé Gilles Rettel, l’auteur du rapport, lors de la présentation de son travail aux intéressés à la mi-février (lire ici).

 

Selon lui, il est essentiel de ne pas abandonner le prêt physique de CD car « la dématérialisation est un mythe ». Il insiste en revanche sur la nécessité de s’emparer des outils numériques pour proposer des playlists, des sélections de concerts ou des conférences en ligne, et de renforcer le rôle de médiation des bibliothèques.

 

Cette enquête va dans le même sens que les recommandations publiées en octobre 2014 par le groupe de réflexion sur la musique en bibliothèque, composé de discothécaires parisiens. Il reste à savoir quelles suites le bureau des bibliothèques de Paris donnera à ces différentes préconisations.

 

Lire l’article de « Livre Hebdo »

 

 

La musique a toujours sa place dans les bibliothèques parisiennes selon le rapport d’un expert indépendant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Pages