Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 12:06

 

Le Parisien : Le 2 mars 2015

 

Si ce trésor inestimable n'a pas fini à la benne à ordures, c'est grâce à la prescience de quelques passionnés de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris

 

Photos de stars à profusion : Mistinguett, Joséphine Baker, Cocteau, Dalí, Picasso... mais aussi des scènes de la vie quotidienne immortalisées dans une France encore en noir et blanc... Véritable mémoire du XXe siècle, les archives photos du quotidien « France Soir » qui courent de 1928 à l'an 2000, regorgent de pépites encore inexploitées.

 

Si ce trésor inestimable n'a pas fini à la benne à ordures, c'est grâce à la prescience de quelques documentalistes passionnés de la bibliothèque historique de la ville de Paris (BHVP) qui, en 1987, lorsque le grand quotidien populaire a quitté la rue Réaumur (IIe), ont récupéré les cartons d'archives photos quasiment sur le trottoir ou dans les caves. Geste salutaire qui a permis de sauver 600 cartons, contenant 400 000 négatifs et 300 000 épreuves papier couvrant la période 1928-1980.

C'est dans ce fonds riche de plus de 10 000 photos prises sous l'Occupation (le journal s'appelait alors « Paris Soir »), qu'a été retrouvée la seule photo connue de la rafle du Vél d'Hiv, le 16 juillet 1942. A cette première période, il faut ajouter le deuxième fonds qui couvre la fin du XXe siècle, de 1980 à 2000. Soit 1 700 cartons contenant trois millions de photos, achetés 10 000 € par la BHVP sur préemption de l'Etat lors de la liquidation judiciaire du journal en 2012.


 

        Evolution des ventes de France-Soir

Patrimoine : Comment ont été sauvées les archives photos de « France Soir »

     - C'est la faute à De Gaulle

 


Propriétaire du fonds photos de « France Soir », la BHVP a stocké ces quelque 2 300 cartons dans une annexe parisienne dont elle dispose (dans des conditions très contestées à l’époque lire ici). Impossible en effet d'entreposer une telle masse de documents dans les 5 000 m2 de l'hôtel de Lamoignon où cette magnifique bibliothèque, méconnue mais ouverte à tous, est installée au cœur du Marais (IVe). En novembre 2014, la BHVP a recruté une documentaliste pour faire l'inventaire et le classement de ces centaines de milliers de photos. Un travail de Titan qui devrait bien prendre cinq ans et demande de l'espace.



Pour  la mise en valeur de « ce fonds très important pour l'histoire de la presse et de la photo », la Bibliothèque Historique a réussi à récupérer une partie des locaux de la bibliothèque municipale de l'île Saint-Louis (IVe) qui a fermé il y a deux ans. Si le rez-de-chaussée et le premier étage ont été dévolus à l'école élémentaire contiguë (21, rue Saint-Louis-en-l'Isle), le deuxième niveau et le grenier (200 m2) viennent d'être attribués par la Ville à la BHVP. Après quelques travaux prévus ce mois-ci, cet espace sera réservé au classement des archives de « France Soir ». Nul doute en tout cas qu'une grande exposition présentant quelques-unes des plus belles photos du journal de Pierre Lazareff, est d'ores et déjà très attendue...

 

Lire l’article du « Parisien »

 

 

Patrimoine : Comment ont été sauvées les archives photos de « France Soir »

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Pages