Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 11:38

 

Le Parisien : le 20 mars 2015

 

Ils doivent se prononcer sur la suite à donner à leur mouvement, après les dernières propositions formulées par la mairie de Paris.

 

C’est l’un des plus longs conflits qu’a connu la mairie de Paris. Depuis plus d’un an, une centaine d’agents municipaux des piscines, stades et gymnases débrayent chaque dimanche pour obtenir une revalorisation de leur prime dominicale de 44 € à 180 €. Loin de s’essouffler, le mouvement s’est durci en s’étendant au samedi depuis le 28 février dernier.

 

« Cette grève est un problème majeur pour les Parisiens […]. Cette grève les prend en otage, et moi je ne peux pas continuer à accepter cela, a déclaré Anne Hidalgo, la maire PS, lundi, en marge du Conseil de Paris, ajoutant qu’elle ne pouvait « continuer à accepter cela ». La mairie de Paris a fait un nouveau geste la semaine dernière. Elle propose une indemnité de 30 € par dimanche travaillé aux 2000 agents de la DJS.

 

« Les propositions qui ont été faites sont de mon point de vue de nature à obtenir un accord. Je l’espère parce que sinon il faudra bien sûr que l’on prenne des mesures — ce qu’on a commencé à faire — pour que les piscines ne soient pas fermées, en affectant les personnels (non grévistes, ndlr) pour empêcher les fermetures », a poursuivi Anne Hidalgo. « Je pense qu’il est temps de sortir par le haut et raisonnablement », a-t-elle affirmé, en estimant qu’une partie des revendications des syndicats n’était « pas raisonnable ». Les agents de la DJS sont invités à se prononcer, ce vendredi, sur la sortie de la grève.

 

« L’arrêt de la grève n’est pas pour demain car le compte n’y est pas. Nos revendications n’ont pas été entendues et nous ferons de nouvelles propositions », rétorque William Bouffé, le porte-parole de l’intersyndicale (CGT, FO, SUPAP-FSU et SUD). Un blocage pourrait repousser une nouvelle fois les négociations sur le travail dominical qui concernent les directions de la voirie et des déplacements, de la propreté et de la jeunesse et des sports regroupant 9600 agents.

 

Lire l'article du « Parisien »

 

 

 

Paris :  « L'arrêt de la grève n'est pas pour demain » affirme William Bouffé, le porte-parole de l'intersyndicale, avant l'assemblée générale des agents équipements sportifs

                                             DJS : La grève est loin de s'essouffler

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires