Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 13:21

 

Livres-Hebdo : le 11 juin 2014

 

Les professionnels s'inquiètent du manque de moyens prévus par la mairie pour le fonctionnement de la future médiathèque des Capucins

 

Débrayage, tracts, rencontres avec la population brestoise, pétition, ou encore page Facebook, les bibliothécaires brestois, soutenus par une intersyndicale regroupant la CGT, la CFDT, FO et l'Unsa, multiplient les actions pour faire entendre leurs revendications à propos de la future médiathèque du quartier des Capucins.

Les professionnels s'inquiètent en effet du manque de moyens prévus par la mairie de Brest pour le fonctionnement du nouvel équipement, dont l'ouverture est prévue pour le mois de juin 2016. Alors que la municipalité prévoit une trentaine d'emplois à temps plein pour faire vivre la médiathèque, et dont  5 seraient un transfert des autres bibliothèques du réseau, les syndicats assurent qu'il en faudrait au minimum 44. Le manque de qualification du personnel pour utiliser les nouveaux équipements, notamment numériques, est également pointé du doigt.

« Quant au redéploiement d'agents, il est inacceptable, car il fragiliserait les autres équipements et mettrait en danger les actions menées depuis plusieurs années en direction de divers publics », indiquait, le 29 avril dernier dans les colonnes du 
Télégramme, Erwan Rivoalen, délégué CGT. 

 

Cette « médiathèque du XXIe siècle, équipement moderne, ambitieux et pluriel », comme la défend la municipalité, a en effet de quoi impressionner : 23,6 millions d'investissement, 6500m2 de surface utile, 12000 documents en accès libre, et environ 500000 visiteurs annuels attendus dès son ouverture, prévue pour dans un an. Deux bâtiments du réseau actuel seraient en outre fermés définitivement. 

 

« Les discussions avec les élus sont au point mort. Nos revendications ne sont simplement pas écoutées, mais l'ensemble du personnel reste plus que jamais mobilisé », explique à Livres Hebdo Gwenael Stang, assistant de conservation à l'actuelle bibliothèque Neptune, dont la fermeture est d'ores et déjà programmée au 4 juillet prochain.

La municipalité brestoise, évoquant un
« devoir de réserve », n'a quant à elle pas souhaité s'exprimer sur le sujet. 

 

Lire l’article de Livres- Hebdo

 

 

 

            Hôtel de Ville de Brest : La mairie brandit le droit de réserve

La colère gronde chez les bibliothécaires brestois

                 - C'est notre Grand Timonier qui nous a demandé de nous taire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse BM nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages