Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 16:10

 

Le maire socialiste est critiqué de toutes parts pour sa gestion de l'ouverture de la future médiathèque des Capucins.

 

C'est la fronde dans la rade de Brest. A tel point que les bibliothécaires ont fait irruption la semaine dernière dans la salle du conseil municipal entraînant la suspension de la séance afin qu'ils puissent faire leur déclaration.Les bibliothécaires, qui ont entamés plusieurs mouvements de grève depuis le mois d'avril, entendaient ainsi dénoncer le manque de moyens accordés à la future médiathèque des Capucins. « Les agents et même l’équipe de direction sont navrés de la gestion uniquement comptable de ce dossier » a ainsi pointé l’intersyndicale CGT, CFDT, UNSA et FO (lire ici).

 

Ils ne sont visiblement pas les seuls à le penser, car d'après le quotidien Ouest France, la majorité de François Cuillandre le maire (PS) de Brest semble en tout cas tiraillé sur ce dossier. De fait, Gaëlle Abilly, l’adjointe (PC) chargée de la culture semble avoir du mal à convaincre. Car si les élus socialistes ou communistes, même s'ils n'en pensent pas moins, restent pour le moment silencieux ce n'est pas le cas d' autres élus brestois. En effet, qu'ils soient élus de « L'Autre Gauche », écologistes ou bien régionalistes de l'UDB (Union démocratique Bretonne) tous ont apporté leur soutien aux personnels et critiqué publiquement les orientions municipales sur l'avenir du réseau des bibliothèques brestoises (lire ici).

 

Même l'opposition de droite n'est pas en reste puisque dans une lettre ouverte adressée au maire, la conseillère municipale Claudine Péron, s'exprimant au nom du groupe Rassemblement pour Brest, critique vertement le projet de médiathèque des Capucins pointant notamment une « gestion de l’espace et des personnels approximative » avec pour conséquence « un mode de fonctionnement mal estimé avec une ouverture les dimanches sans les moyens qu’une telle décision impliqueLes personnels s’en sont émus en démontrant que vos décisions vont impacter considérablement l’ensemble des bibliothèques de quartier de notre Ville par le redéploiement de personnel. Vous prenez ainsi le risque d’affaiblir le réseau existant et la qualité du service public dans nos quartiers ». Une charge qui sonne comme un véritable coup de tonnerre dans le landernau.

 

 

 

                       Le maire de Brest, François Cuillandre (en gilet jaune) cerné de toutes parts

Les bibliothécaires Brestois, en grève depuis trois mois, perturbent la politique municipale

- Monsieur le maire, je crois qu'il est temps de mettre un casque

 

 

Et l'élue d'en rajouter une couche sur l'improvisation municipale qui n'a même pas été capable d'informer les usagers concernés « En l'état, la fermeture des bibliothèques serait prévue début juillet 2015 pour la bibliothèque de prêt dite « Neptune » et en décembre 2015 s'agissant de la bibliothèque d'étude (rue Traverse), alors même que le public continue à s'inscrire sur le site Neptune sans être informé de la fermeture ... » Un vrai sabordage.

 

De leur côté, les bibliothécaires Brestois ont ouvert un compte Facebook de Soutien aux bibliothèques de Brest et ont également publié une lettre ouverte, outre l’exécutif municipal elle s'adresse également aux maires des quartiers de Quatre Moulins, Bellevue, Lambézellec, Saint-Marc, Centre et Europe ainsi qu'aux élus du Comité Technique de Brest Métropole. Une lettre qui démonte point par point les arguments de la Ville sur le fonctionnement et l'avenir des bibliothèques (lire ici).

 

Bref, dans le domaine culturel et social, la rade est désormais en pleine tempête. On peut même parler d'un véritable avis de très grand vent car l'intersyndicale a déposé un préavis de grève reconductible à partir du 23 juin soit mardi prochain. Les bibliothécaires ont également lancé une pétition auprès des usagers (lire ici).

 

Publié également sur Miroir Social

 

 

 

                    Médiathèque des Capucins: Le maire de Brest en pleine tempête

Les bibliothécaires Brestois, en grève depuis trois mois, perturbent la politique municipale

                           - A mon avis cher François, vous n'allez pas tardé à être décoiffé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale BM nec mergitur
commenter cet article

commentaires