Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 10:39

 

Apparemment les automates n'ont rien vu

 

« Nous déplorons de nombreux vols de DVD depuis l'ouverture de la médiathèque le 16 mai dernier » c'est par cette affichette que sont cueillis les usagers de la nouvelle médiathèque Françoise Sagan située dans le quartier de la gare de l'Est (Xe). Un phénomène qui ne peut qu'étonner pour un établissement qui a été inauguré il y a un mois à peine.

 

Preuve de l'ampleur des larcins, une vitrine expose les preuves des délits : « Ces boîtiers ont été retrouvés vides en rayons. Coût moyen : 45 euros pour un DVD simple et 100 euros pour un coffret » Un prix d'achat qui peut surprendre mais il faut préciser que ce genre de support coûte plus cher pour les bibliothèques publiques car il prend en compte le droit de prêt.

 

Des objets subtilisés qui ne seront pas remplacés faute de budget. « Nous ne serons pas en mesure de les racheter » précise la direction de la bibliothèque qui conclue dans une supplique aux usagers « soyez vigilants, aidez-nous à protéger vos collections ».

 

Paris : la nouvelle médiathèque Françoise Sagan (Xe) victime de vols en série dès son inauguration

 

Toutefois cette série de vols ne surprend pas les spécialistes car les objets volés étaient en fait équipés de puces RFID. Et si les DVD n’ont pas sonné aux portiques antivol c'est que les malfaiteurs connaissaient bien les failles de sécurité de cette technologie. Des failles pourtant bien connues de la Ville de Paris car dans un passé récent de nombreuses bibliothèques ont subi la même mésaventure que Françoise Sagan.

 

« Depuis plusieurs semaines les rayons des DVD des bibliothèques de la Ville de Paris sont victimes d’un ou de plusieurs aigrefins » révélait ainsi il y a deux ans le syndicat CGT des affaires culturelles. « Les bibliothécaires ont régulièrement la surprise de retrouver des centaines de boîtiers vides dans leurs rayonnages. Un phénomène constaté, entre autre, à la bibliothèque Clignancourt (XVIIIe), François Villon (Xe), Flandre (XIXe) ou encore Chaptal (IXe) ». Précisait le syndicat sur son site (lire ici). « Sept bibliothèques ont effectivement été victimes ces dernières semaines de vols de DVD », confirmait alors la mairie de Paris. Un fait divers qui avait fait les choux gras de la presse de l'époque comme « Le Parisien » ou encore « Livres-Hebdo ».

 

De plus, ce qui ne gâte rien, la médiathèque Sagan a remplacé les bibliothécaires par des automates de prêt : « La RFID avec nos automates permet de se débarrasser des tâches un peu lourdes, comme l'enregistrement des sorties et des retours, pour consacrer plus de temps à l'accueil ou aux animations », se félicitait alors Yannick Jacquemin, responsable commercial de Bibliotheca, le fournisseur de cette technologie à la ville de Paris, auprès du site « ActuaLitté.com ». Apparemment il permettrait aussi de se débarrasser des collections. En tout cas, les automates n'ont rien vus.

 

 

Paris : la nouvelle médiathèque Françoise Sagan (Xe) victime de vols en série dès son inauguration

                           A Françoise Sagan « ces DVD ne sont plus empruntables car ils ont été volés »

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Le Parisien 24/06/2015 09:32

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/paris-vol-de-dvd-en-serie-a-la-mediatheque-francoise-sagan-23-06-2015-4886997.php

v 22/06/2015 16:20

"nous ne seront plus"
magnifique faute de français pour une médiathèque