Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 07:43

 

Le larcin, révélé par Le Canard enchaîné, a été découvert après qu'une personne extérieure à la bibliothèque a demandé à consulter des estampes

 

Quarante-trois gravures reproduisant des dessins du peintre flamand Brueghel l'Ancien conservées à la Bibliothèque nationale de France (BNF) à Paris et datant des XVIe et XVIIe siècles ont été volées, a indiqué mercredi l'institution. Vingt-et-une cartes, dont l'époque n'a pas été précisée, ont également été dérobées.

 

Le larcin, révélé par Le Canard enchaîné, a été découvert après qu'une personne extérieure à la bibliothèque a demandé à consulter des estampes reproduisant des dessins du peintre flamand Brueghel l'Ancien, conservées dans la réserve de la bibliothèque, rue Richelieu (IIe arrondissement). Le personnel de l'institution constate alors que le fascicule comportant les œuvres a été découpé au cutter. Selon la directrice générale de la BnF, Sylviane Tarsot-Gillery, ces pièces valent entre 3000 et 4000 euros pièce.

 

L'institution a déposé plainte en mars et les enquêteurs ont pu identifier l'agent fautif grâce à un marchand néerlandais qui lui avait acheté les gravures, avant de les revendre à un acheteur belge. Cet agent, qui travaillait dans les magasins et a reconnu les faits, a été arrêté le 3 juillet avant d'être mis en examen et son domicile a été placé sous scellés, une interpellation confirmée par la police.

 

Une autre disparition, donnant lieu à une plainte, a également été constatée rue Richelieu depuis. Elle concerne 21 cartes d'atlas dont l'époque n'a pas été précisée. « On n'a pas d'éléments pour le moment permettant de penser que c'est lié, mais l'enquête est en cours », a indiqué la directrice générale. 

 

Pour le syndicat CGT de la BNF, qui a rapidement réagi, ces vols ont un coupable commun : le ministère de la Culture. « Il faut dire que Richelieu, malgré l’énorme chantier de rénovation commencé il y a plusieurs années, reste une bibliothèque du XXe siècle, si ce n’est du XIXe siècle, avec ses fichiers et catalogues papiers, ses collections non référencées dans les catalogues informatiques, ses demandes de communication sur bulletins papiers, ses fonds non signalés qui s’accumulent faute de personnels », rappelle tout d'abord le syndicat.

 

D'après la CGT, les coupes budgétaires à répétition et la disparition d'effectifs ont rendu extrêmement difficile la mission de conservation de l'établissement. « Il est certain qu’avec la diminution historique de la subvention du Ministère de la Culture (moins 10 millions d’euros en 5 ans), la BnF et ses personnels ne parviendront pas à faire ce bond qualitatif, à savoir inscrire Richelieu et ses fabuleuses collections dans notre XXI siècle. Il en va, désormais, de la responsabilité du Ministère de la Culture », termine le syndicat, qui rappelle que 260 emplois ont été supprimés depuis 2009 (lire ici).

 

Vol à la BnF : un employé interpellé et mis en examen

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Pages