Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 17:35

 

Livre Hebdo : le 13 octobre 2015

 

Un système de prêt qui ne fait toujours pas l’unanimité dans la profession

 

A partir du 13 octobre, les quelque 300 000 usagers inscrits dans les bibliothèques municipales parisiennes auront accès gratuitement à 2250 livres électroniques, dont 1000 sous droit et 1250 libres de droit. La Ville de Paris vient en effet de rejoindre le dispositif Prêt numérique en bibliothèque. Cette initiative s’inscrit dans la politique de développement de l’offre numérique entamée avec la mise en place du prêt de 1200 liseuses dans le réseau de lecture publique de la capitale à partir de 2014.

 

« L’émergence du livre numérique présente des perspectives de développement particulièrement intéressantes pour le réseau de bibliothèques de la Ville de Paris, confie à Livres Hebdo Bruno Julliard, adjoint au maire chargé de la culture. Notre ambition est de développer une offre de lecture publique en ligne, complémentaire de l'offre physique, afin de répondre à l’évolution des pratiques culturelles des Parisiens, et d'attirer de nouveaux publics ». Dès janvier prochain, la plateforme devrait s’enrichir de 4000 livres électroniques supplémentaires. Les usagers peuvent emprunter deux ebooks simultanément pendant 3 semaines.

 

L’investissement pour l’abonnement à PNB et l’achat de liseuses se chiffre à un million d’euros. Un montant que la section culture de la CGT à Paris considère comme trop élevé. « Le modèle en vigueur est celui d'une cession de licences, à la fois limitées dans le temps, six ans pour Paris, et plafonnées dans le nombre d’emprunts. Avec le PNB, la ville n’aura le droit de prêter un livre numérique que 30 fois maximum. Après, il disparaîtra des bases de données », déplore le syndicat dans un message posté sur son blog lundi 12 octobre.

 

Inspiré du modèle québécois qui permet de garder dans le numérique la même chaîne commerciale que pour le livre imprimé, PNB, déjà adopté par une quinzaine de réseaux de bibliothèques en France, ne fait toujours pas l’unanimité dans la profession mais constitue, à ce jour, l’offre de livres numériques pour les bibliothèques la plus importante en nombre de références.

 

Lire l'article de « Livre Hebdo »

 

 

                      PNB:  Après 30 emprunts il disparaîtra des bases de données 

Les usagers des bibliothèques municipales de la capitale ont désormais accès à 2250 livres électroniques sous droit ou du domaine public.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages