Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:47

 

La municipalité lyonnaise avait pourtant tout fait pour rester discrète

 

Voilà une nouvelle qui tombe bien mal pour François Hollande lequel vient à peine d’annoncer la mise en place d'une aide de l’État pour toutes les communes qui accepteraient d'ouvrir leurs bibliothèques le dimanche. Mais seulement le dimanche, non mais ! Car visiblement les promesses du Gouvernement ne concerneraient pas les bibliothèques municipales qui ont déjà du mal à ouvrir normalement en semaine (pour en avoir la liste cliquez là).

 

C’est notamment le cas à Lyon et la situation risque de ne pas s’arranger puisque les bibliothécaires ont découvert que la municipalité avait l’intention de supprimer, de nouveaux, des postes budgétaires. En douce, bien sûr. Une information qui est malgré tout arrivée à l’oreille des syndicats Sud et CGT de la capitale des Gaules. « Nous avons appris par des bruits de couloir que des postes allaient être supprimés dans plusieurs bibliothèques, sans qu'il y ait eu d'information officielle ni de concertation », a ainsi déclaré Thomas Renoud-Grappin, agent des bibliothèques et représentant du syndicat Sud au site d’information locale, Lyon Capitale.

 

Bien sûr, les syndicats ne sont pas vraiment surpris par ce projet car entre Rhône et Soane, comme ailleurs, la baisse drastique des dotations de l’État n’a pas fini de faire des ravages dans le fonctionnement des services publics. « Nous savons que les bibliothèques doivent faire des économies, comme les autres services municipaux » affirme d’ailleurs pas dupe Thomas Renoud-Grappin. Oui, mais voilà que les suppressions de poste pourraient être bien plus importantes que celles annoncées par la mise en place des automates des prêts et retours à la bibliothèque de la Part-Dieu. « Actuellement, il semble que les suppressions pourraient concerner d'autres postes » craignent les bibliothécaires.

 

Une mesure qui aurait alors pour conséquence de diminuer les horaires d’ouvertures de la quinzaine d’autres bibliothèques lyonnaises.On serait alors bien loin des fanfaronnades du président. De quoi surtout apporter de l'eau au moulin aux signataires du texte d'ouvrons mieux les bibliothèques (lire ici).

 

Publié également sur Miroir Social

 

                                 Gérard Collomb, le maire de Lyon et le Président

Lyon : les bibliothécaires craignent de nouvelles suppressions de poste

                     -   Putain Gerard, t'es en train de ruiner mes annonces de fanfarons

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans BM nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages