Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 16:19

 

Le Courrier de Genève : le 2 juillet 2016

 

« Cela aurait un coût, et le PDC fait partie des formations qui exigent de l'exécutif qu'il trouve des économies » rétorque toutefois la mairie

 

Les musées sont ouverts le dimanche. Pourquoi pas les bibliothèques municipales ? C'est le souhait du PDC (Parti Démocrate Chrétien) de la Ville de Genève. Dans une motion déposée mardi au Conseil municipal, il demande à l'exécutif d'étudier l'opportunité d'étendre l'horaire des bibliothèques ou de certaines d'entre elles ce jour-là. Charge à lui d'évaluer les implications financières et en personnel, en envisageant notamment d'engager des étudiants pour le travail dominical. Le PDC souhaite aussi qu'une expérience pilote de plusieurs mois soit menée à la bibliothèque de la Cité. Le Département de la culture et des sports n'a pas attendu cette motion pour réfléchir à la question.

 

Auteure du texte, Alia Chaker Mangeat estime que les horaires actuels restreignent l'accès de ces lieux de culture pour les familles dont les parents travaillent à plein temps. Avec le mercredi matin d'école, les possibilités d'y aller se sont encore réduites. « En fin de journée, c'est compliqué, idem le samedi, entre les courses et les activités sportives des enfants ». Ouvrir le dimanche permettrait donc de favoriser l'accès à la culture pour tous. « Aller à la bibliothèque, c'est une promenade culturelle gratuite, une alternative aux offres de loisirs commerciales ».

 

Sa demande s'appuie sur la forte fréquentation des usagers, puisque 100 000 personnes ont une carte de bibliothèque et qu'en 2015, on dénombrait plus d'un million de prêts. Par ailleurs, des expériences positives d'ouverture sept jours sur sept existent, notamment à Copenhague ou encore à Bâle-Campagne. Encourager le travail du dimanche ? « Je suis contre l'ouverture dominicale des magasins. Mais là, il s'agit d'une offre culturelle, comme celle proposée par les musées ». Mme Chaker Mangeat imagine que des étudiants ou des stagiaires pourraient se charger de ce jour.

 

Elargir les horaires ? Encore faut-il savoir s'il y a une demande. Chef de la Culture et des Sports, Sami Kanaan annonce qu'une vaste enquête auprès de la population sera lancée à la rentrée pour mieux comprendre comment les bibliothèques sont utilisées. La question d'une adaptation des horaires sera posée: ouvrir plus tôt ? Plus tard ? Le dimanche ? En outre, le département cherche à savoir vers quels types d'offres le public souhaite voir les bibliothèques évoluer. Sur le principe, le magistrat n'est pas opposé à ouvrir le dernier jour de la semaine: « Sinon, je fermerais les musées et les centres sportifs ». Cependant, « cela aurait un coût, et le PDC fait partie des formations qui exigent de l'exécutif qu'il trouve des économies ».

 

Valérie Buchs, du Syndicat interprofessionnel des travailleuses et travailleurs, estime aussi que le PDC promet de « raser gratis ». Surtout, elle brandit une pétition datant du printemps 2015 dans laquelle le personnel des bibliothèques s'opposait catégoriquement à une ouverture dominicale, une idée qui avait été évoquée par les autorités dans la presse. Confronté à la réouverture « précipitée » de la bibliothèque de la Cité et à diverses réorganisations, le personnel se disait déjà en sous-effectif. Selon Mme Buchs, « le manque de moyens, notamment humains, est toujours une réalité ».

 

Lire l’article du Courrier de Genève

 

 

                          Ouverture du dimanche : le PDC de Genève se lâche....

A Genève, le Parti Démocrate Chrétien (PDC) veut des bibliothèques ouvertes le dimanche

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires