Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 10:39

 

Une recherche action facturée 170 000 euros. Pour cette structure, baptisée 27ème région, c’est carrément le Grand Paris !

 

C’est une révélation qui a rendu furax la mairie de Paris : Il faut dire que l’article publié sur le site du syndicat UNSA des attachés d’administration parisienne, un corps de catégorie A de la fonction publique, vaut son pesant de cacahuètes.

 

Tout a commencé lorsqu’une sorte de cabinet de conseil en politique publique, baptisé 27ème région, lequel se présente comme un « laboratoire de transformation »  et « visant à tester de nouvelles méthodes d’innovation » est intervenu à la mairie du XIXeme arrondissement. Et selon les attachés d’administration parisienne pour ce qui est de l’innovation on n’a pas été déçu. L’entité spécialisée aussi en « recherche action » propose tout d'abord aux agents de cette mairie du nord-est parisien rien moins que « d’explorer une nouvelle forme de formation de pair à pair entre les services, sous la forme d’un vis ma vie ». Est-ce à dire que dorénavant n’importe quel employé en charge de l’état civil pourra échanger son existence avec les membres des cabinets des mairies d’arrondissement ? Le pensum de 27ème région ne le précise malheureusement pas.

 

Pas grave, car de toutes façons c’est un vent révolutionnaire qui soufflera désormais sur les services municipaux puisque le cabinet de conseil  propose carrément d’occuper les mairies façon Nuit Debout. Comment ? Et bien en inventant le concept Occupaï, lequel sera, selon ses inventeurs « une nouvelle forme de portes ouvertes, un événement joyeux d’occupation de la mairie ». Véridique ! Mais énorme. A tel point que les attachés d’administrations qui sont des gens sérieux l’on retranscrit avec la plus grande abnégation (voir ici).

 

Et se pose le pourquoi d’un tel ridicule de la part de la plus grande collectivité de France. Et c’est là que les révélations du syndicat sont intéressantes, car l’entité 27ème région n’est pas une société de conseil mais …une association ! Et gavée de subventions publiques qui plus est, notamment via la Ville de Paris, laquelle vient de lui a octroyer 170.000 euros, versée en trois ans. Une belle somme en effet. Il faut dire que 27ème région est un peu en terrain de connaissance du côté de l’Hôtel de Ville.

 

Et même plus que ça, puisque selon le Canard enchaîné, du 5 octobre 2016, le président de l’association n’est autre qu'un…. député socialiste, Christian Paul, élu de la Nièvre (et par ailleurs un des chefs de file des frondeurs au Palais Bourbon). Mieux, l’hebdomadaire satirique relève également que l’une des filles de Christian Paul…. est chargée de mission au service de presse de la direction de l’information et de la communication de la Ville. C’est même plus la 27ème région c’est carrément le Grand Paris.

 

Publié également sur Miroir Social

 

Paris : une association de conseil en politique publique propose « d’envahir les mairies d’arrondissements » façon Nuit Debout

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article

commentaires

CGT A.S.P.S. 04/11/2016 11:51

http://cgt-asps.fr/node/329

Lettre ouverte avec diffusions interne, externe et médias.
Paris, le jeudi 03 novembre 2016
Madame Anne HIDALGO, Maire de la Ville de Paris.
Bonjour
La lutte contre les incivilités devrait être à votre honneur, mais, nous aurions besoin de précisions pour approuver votre exemplarité.
En effet, lorsque nous demandons à vos agents verbalisateurs:
• Pourquoi vous ne mettez pas un PV au propriétaire des poubelles se trouvant devant vous, sur le trottoir en milieu d'après midi ?
Voici la réponse que nous avons reçue :
• Nous ne verbalisons pas les poubelles de la Mairie de Paris, ni des écoles, ni des associations, mais par contre, nous mettons une amende au propriétaire de la petite poubelle qui se trouve à coté et qui appartient à ce commerçant !
Sincèrement, Madame Anne HIDALGO, en tant que Maire de la Ville de Paris, pourquoi montrez-vous le mauvais exemple en laissant vos poubelles sur le trottoir en pleine journée ?
Ah ! Oui c’est vrai que vous réduisez le nombre de fonctionnaires, donc vous n’avez plus assez de personnel pour effectuer un bon service public auprès des Parisiens.
Votre intention, en voulant transformer les Agents d’Accueil et de Surveillance en verbalisateur sur la voie publique, serait-elle de faire un miroir aux alouettes afin de tromper les Parisiens aux vus des futures élections ?
Mais voilà, les électeurs ne sont pas dupes et commencent à prendre conscience que les squares et jardins sont délibérément délaissés de la surveillance professionnelle et humaine dans le seul but de verbaliser afin de pomper encore plus les commerçants et bien sur les Parisiens.
Bien cordialement.
Pour le syndicat CGT A.S.P.S.
Le secrétaire général

SYNDICAT CGT A.S.P.S. 04/11/2016 11:53

http://cgt-asps.fr/node/329

Pages