Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 16:12

 

L’inauguration de ce nouvel équipement culturel risque d’être compromis non seulement ce week-end mais aussi les suivants

 

Il y a comme un vent de tempête sur la rade de Brest (Finistère). En tout cas les bibliothécaires de la ville ne décolèrent pas et l'intersyndicale (CGT, CFDT, FO, UNSA) appelle à la grève ce dimanche 8 janvier lors de l'inauguration de la nouvelle médiathèque des Capucins. Un établissement qui de surcroît doit ouvrir trente huit dimanches par an.

 

Les bibliothécaires réclament la créations de huit postes, trois pour l'établissement des Capucins et cinq pour les bibliothèques du réseau brestois afin de compenser les postes transférés à la nouvelle médiathèque. « Mais nous n’avons rien vu venir », regrette Fabrice Bernard, secrétaire adjoint de Force Ouvrière au journal Ouest France. « On a dépouillé des bibliothèques pour fournir la médiathèque des Capucins en personnel. C’est de la mauvaise gestion et les personnels n’en peuvent plus », ajoutent les syndicats.

 

Dimanche, les huit bibliothécaires de service aux Capucins feront donc grève. « De nombreux agents du réseau seront à leurs côtés, devant la médiathèque, pour expliquer au public les raisons de ce mouvement », assure l'intersyndicale à l'autre quotidien de la région, Le Télégramme de Brest. La balle est donc dans le camp du maire socialiste, François Cuillandre. Et il devra la rendre assez vite s'il veut éviter un tonnerre social à Brest car évidemment ce mouvement est reconductible : « on fera grève chaque dimanche jusqu'à ce qu'on obtienne gain de cause », préviennent d'ailleurs les bibliothécaires bretons.

 

Publié également sur Miroir Social

 

 

             Bibliothèque : Avis de tempête sociale pour le maire de Brest, François Cuillandre

Eh Olivier, t'aurais pu me prévenir que ça allait souffler autant !

Eh Olivier, t'aurais pu me prévenir que ça allait souffler autant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans BM nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages