Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 09:13

 

Grenoble, Amiens, Clamart, Paris… ils se donnent rendez-vous le 24 mars à 10 heures à la Porte de Versailles

 

Ces initiateurs n’en espéraient pas tant. C’est que les bibliothécaires de Grenoble se battent depuis des mois contre les coupes sombres entraînant des fermetures d'établissements qui frappent « un réseau de bibliothèques exemplaire à plus d’un titre » sans avoir l’impression d’être entendus. Une situation d’autant plus tragique que le maire de la Ville, Eric Piolle, a été élu sur une liste gauche alternative et un programme qui se voulait pourtant « anti-austérité » (lire ici).

 

C’est alors que les bibliothécaires Isérois ont eu l’idée de profiter de la tenue du Salon du Livre à Paris pour lancer un appel à l’adresse de tous les professionnels de la lecture publique pour protester contre les attaques envers leur métier et leurs missions. « Convaincus de l’utilité sociale de notre métier, de l’importance de son rôle éducatif et émancipateur, si vous aussi, vous refusez d’être les sacrifiés-es d’une logique purement comptable de la société, si vous aussi vous refusez les coupes sombres dans les effectifs, les restructurations, la dégradation des conditions de travail (…), rejoignons-nous le 24 mars prochain à Paris » peut-on lire dans leur texte publié sur leur page Facebook.

 

Un appel qui a, semble-t-il, été entendu par de nombreux acteurs de la lecture publique puisqu’ils devraient se déplacer en nombre pour manifester à la Porte de Versailles. En effet, outre ceux de Grenoble, des bibliothécaires de la Ville d’Amiens (Sommes) ont annoncé leur présence ainsi que d’autres en provenance de l’Île-de-France. Ils ne seront pas seuls puisque les agents de la « Petite bibliothèque ronde » de Clamart ont lancé eux aussi un appel de soutien (lire ici) ainsi que le syndicat CGT culture à l’adresse des personnels du réseau parisien (lire là) pour participer au rassemblement prévu vers 10 heures.

 

Toutefois, les « bibliothécaires en lutte » ne seront pas seulement cantonnés aux abords du Parc des Expositions car surprise… les organisateurs du Salon du Livre ont décidé de leur accorder une salle pour tenir une conférence de presse dans la foulée (lire ici). Une première dans ce haut lieu institutionnel qui évite soigneusement la question sociale et qui a de quoi rendre fiers les initiateurs de « l’appel de Grenoble ».

 

Publié également sur Miroir Social

 

 

                               Le 24 mars y aura du monde au Salon du Livre

Les organisateurs du Salon du Livre de Paris offrent une tribune aux « Bibliothécaires en Lutte »

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans BM nec mergitur Actualité sociale
commenter cet article

commentaires