Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2021 4 29 /07 /juillet /2021 11:25

 

Les syndicats des bibliothèques parisiennes avaient appelé à faire grève à partir du jeudi 29 juillet, pour contester l'interdiction d'accueillir un usager majeur sans passe sanitaire. Au moins vingt bibliothèques n'ont pas ouvert leurs portes

 

Les bibliothécaires demandent à ne discriminer aucun usager. Or, depuis le 21 juillet, les établissements parisiens ne doivent laisser entrer que les mineurs ou les majeurs en possession d'un document qui atteste qu'ils sont entièrement vaccinés contre le Covid, en sont rétablis ou dépistés depuis 48 heures.

 

Jeudi 29 au matin, au moins vingt bibliothèques n’ont pas ouvert leurs portes, selon les syndicats qui avaient appelé à entrer en grève à partir de ce jeudi 29 juillet. D'autres fermetures pourraient être annoncées dans les prochaines heures. Parmi les établissements déjà fermés : Genevoix (XVIIIe), Marguerite Durand (XIIIe), Valeyre (IXe), Marguerite Duras (XXe), Sorbier (XXe), Brassens (XIVe), Levi Strauss (XIXe), Assia Djebar (XXe), Crimée (XIXe), Oscar Wilde (XIXe), Benjamin Rabier (XIXe). La bibliothèque Place des Fêtes ferme plus tôt, et des agents font grève à Hélène Berr (XIIe) et Yourcenar (XXe).


« Nous ne sommes pas des policiers et censeurs, nous devons accueillir tous les publics de manière indistincte », résume Aurélia Collot, élue au comité technique de la Direction des affaires culturelles. Les syndicats demandent comme solution provisoire de laisser entrer toute personne, dans la limite de 49, comme le permet le décret. Mais la Ville soulève que cette proposition pose des problèmes de contentieux avec les personnes qui ont leur pass sanitaire.

Les quinze bibliothèques patrimoniales et spécialisées, ainsi que les bibliothèques dont la jauge est habituellement déjà inférieure à 50 usagers, sont exemptées du contrôle du passe.
« Les usagers se reportent d'ailleurs sur ces bibliothèques, ce qui leur pose des problèmes d'accueil », remarque Aurélia Collot. La Ville rappelle que le comité technique, rassemblé le 21 juillet, a validé les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire dans les bibliothèques dont la jauge était supérieure à cinquante personnes (NDR le comité technique n'a pas "validé" car la majorité des élus (80%) a voté contre. De toutes façons, ces instances sont uniquement consultatives. Se retrancher derrière ça comme le fait la mairie de Paris est donc purement malhonnête).

 

Lire l’article de Livres-Hebdo

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages