Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 12:26

   

Certains appellent au boycott des vœux d’Anne Hidalgo. D’autres demandent carrément leur suppression et le reversement du coût de la cérémonie à des associations caritatives.


Les vœux  de la  maire de Paris aux personnels de la Ville vont finir par devenir un exercice très périlleux. En 2010, Bertrand Delanoë avait essuyé des lazzis et été contraint d’abréger son discours. Par la suite, le maire rendu prudent préférait que les voeux soient diffusés uniquement par vidéo, histoire d’éviter toute contestation de la part des agents municipaux parisiens. On pensait toutefois que l’élection d’Anne Hidalgo dans le fauteuil de la première magistrate de la capitale était l’occasion de tourner une page mais ..the song remain the same  puisque pas moins de trois syndicats -  FO, L’UNSA et le Supap-FSU – appellent à boycotter les vœux de la nouvelle maire comme nous le révèle le quotidien Le Parisien (lire ici).

En effet, cette année la municipalité parisienne, pour cause de travaux du Palais Omnisports de Bercy, s’est rabattu sur les salons d’honneur de l’Hôtel de ville. Un lieu certes plus prestigieux, (on se croirait dans la Galerie des glaces à Versailles) mais à la capacité nettement plus réduite, ce qui a conduit la mairie à sortir de son chapeau une idée de génie…le tirage au sort d’agents sur des critères représentatifs. Lesquels ? Ça la mairie ne le précise pas.

Un procédé « scandaleux » pour le syndicat UNSA : « Qu’en est-il de la considération de Madame Hidalgo, Maire de Paris, envers tous ses autres agents. Paris, Capitale, Ville lumière n’a-t-elle pas les moyens d’accueillir tous ses agents à l’occasion des vœux… Le personnel de la Ville de Paris n’est pas une part ajustable. Avec l’UNSA, dites non à cette économie de bout de chandelle et boycottons tous, les vœux 2015 de la Maire de Paris » a déclaré le deuxième syndicat de la Ville dans un communiqué envoyé aux personnels.

« La mairie de Paris dont le budget est de plus de huit milliards d’euros et dont vingt-trois sites ont été triés sur le volet dans le cadre de l’opération « Réinventer Paris » investit à tour de bras. Résultat : elle est paraît-il dans l’incapacité de convier tous ses agents pour la fête de la nouvelle année. » renchérit de son côté le syndicat Force Ouvrière qui lui aussi appelle au boycott de la cérémonie organisé par l’équipe d’Anne Hidalgo (lire ici).

 

               i002.jpg

                                                             - T'emballe pas Anne, y a encore personne !

 

Un tirage qui n’est pas non plus au goût du Supap-FSU lequel suggère « que le sort ne fasse pas un mauvais sort à certaines catégories d’agents et d’égrener les possibles invités : une vieille fille, un puceau, une blonde, une femme enceinte, une personne à mobilité réduite, une jeune, un vieux, un chauve, un aveugle, un manchot, un éboueur, un AAS, un punk, un rappeur, un agent de catégorie c, une directrice, un bûcheron, un administratif, un orthodoxe, une protestante, un sans dent (le pôvre), un unijambiste, un p4 du contingent, un basque, une bretonne, la vache qui rit, Laurel et Hardy ».

Sauf que de tirage au sort risque de ne même pas avoir selon la CGT. « Pas d’enthousiasme intempestif cependant pour ceux qui espéraient aller visiter le saint des saints qu'est devenu le l'Hôtel de Ville, car les heureux élus seront triés sur le volet. D'après plusieurs informations les directeurs sont en train de dresser la liste des invités. Et ce ne sera pas pour le petit personnel lambda, ça non ! Cette fois le spectacle sera uniquement dans la salle » précise vachard le syndicat (lire ici). D'ailleurs cette information a été confirmée par l'équipe de Anne Hidalgo. « Les agents seront choisis sur proposition des directeurs des services » a ainsi affirmé officiellement au journal Le Parisien un porte parole de la municipalité. On comprends alors que ces premiers vœux de la nouvelle maire ne démarrent pas sous les meilleurs auspices au vu des couacs qu’ils génèrent.

Pour éviter cette cacophonie la CGT propose, elle, une idée simple : rien moins « qu’annuler les vœux et redistribuer sous forme de bons d'achat aux agents les moins rémunérés l'équivalent du coût de cette cérémonie Mieux encore, sur le même principe : donner un chèque au resto du cœur » peut on ainsi lire sur son blog. Histoire de coincer Anne Hidalgo sur son côté gauche morale ? La remise du chèque pourrait alors se faire fin janvier dans les salons dorés de la mairie de Paris. Ah les enfoirés !

Publié également sur  Miroir Social

 

       138FRANCE-SOCIETY_-GCA3H42FB_1.jpg

                                                         - Ma chère Anne, te voilà bien coinçée....

                                             

 

Lire aussi

Voeux 2013: Bertrand Delanoë se coupe toujours le sifflet !

Le Parisien : Delanoë, muet aux vœux du personnel à Bercy

Anne Hidalgo sifflée par les agents de la Ville de Paris !

Delanoë obtient le sifflet d'or 2010

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article

commentaires