Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 09:43

 

ActuaLitté : Le 24 janvier 2013

 

Bilan très mitigé après quatre années d'utilisation.

 

Installé depuis quatre ans dans les bibliothèques parisiennes, le système RFID (de l'anglais radio frequency identification) n'offre pas un bilan totalement positif à en croire la CGT Culture. Toutes les promesses de ce nouveau système n'ont pas été tenues.

 

Ces étiquettes ont leurs limites : plus volumineuses qu'un antivol magnétique, elles ne permettent pas avec certitude d'assurer qu'un ensemble rendu est complet (un ou deux DVD dans un coffret). Un inventaire à la volée n'est pas possible. Il faut repasser par la prise en main des documents.

 

Tout cela est à mettre en rapport avec le coût de ce système : entre les logiciels et les contrats de maintenance, la RFID a un prix de revient élevé. Et la durée de vie des puces est nettement moindre que celle des codes barres, beaucoup plus résistants aux chocs. Disons qu'après quatre ans, la RFID doit encore faire ses preuves pour mériter pleinement sa place dans les bibliothèques parisiennes.

 

Lire l’article de « ActuaLitté »


 

                                              La RFID doit encore faire se preuves à Paris      

                                bill-cosby-ti99fan

                                                      " Soyez patient, ça va bientôt marcher ! "

 

 

 

Lire aussi

La RFID dans les bibliothèques à Paris : Quel bilan pour quelles idées ?

La RFID dans les bibliothèques : Une technologie qui pose des questions d'ordre sanitaire, éthique et écologique.

Le Parisien : L’avenir des bibliothèques de quartier en question à Paris

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Didier Pezant 29/01/2013 13:51

Bonjour,
cette technologie n'a pas été mise en place dans les meilleures conditions, ce qui est bien dommage, d'ou les remarques de nombre de personnes qui travaillent dans les bibliothèques. Si elle est
bien utilisée et avec un matériel adéquate, la RFID peut permettre un gain de temps et une efficacité dans l'organisation. Pour votre info, cette technologie se déploie dans bien des domaines, non
seulement dans les bibliothèques et dans le paiement sans contact, mais également dans d'autres secteurs, à commencer par la santé (l'aide à domicile), dans la sécurité (gestions des rondes et des
biens sensibles), et bien évidemment dans le retail (gestion des stocks et inventaires). Le CITC Eura RFID à Lille fait beaucoup pour promouvoir la NFC en France. il suffit de visiter leur
"smarthome" qui est vraiment bien fichue et qui donne une bonne idée du potentiel de cette technologie. Si vous voulez plus d'infos, allez aussi sur ce lien.
http://www.nfc-tracker.com/fr/accueil/
bien à vous.
Didier

Social Nec Mergitur 31/01/2013 11:43



Merci pour votre contribution