Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 09:40

 

AFP : Le 17 septembre 2012

 

La Mairie de Paris devra verser de lourdes indemnités de licenciement !

 

La Ville de Paris a été condamnée à onze reprises à embaucher en contrat indéterminé (CDI) des personnels employés abusivement en contrat aidé, ou à leur verser des indemnités de licenciement, a annoncé lundi la CGT.

 

"Ces condamnations résultent d'un recours toujours trop massif à des emplois précaires", a dénoncé la CGT dans un communiqué.

 

La première condamnation est tombée le 28 mars, et les dernières vendredi, a précisé Alain Derrien, responsable juridique CGT des cadres et techniciens des services publics parisiens, qui a assisté certains plaignants devant les prud'hommes.

 

La mairie a fait appel des jugements, mais ceux-ci sont exécutoires, ce qui signifie qu'elle a d'ores et déjà dû s'y plier.

 

Contactée, la Ville de Paris n'était pas immédiatement disponible pour réagir lundi après-midi.

 

La durée maximale des contrats aidés est de 24 mois, sauf pour les plus de 50 ans récipiendaires d'une allocation et les handicapés, pour qui elle peut monter à 60 mois. Selon M. Derrien, il y avait mi-juin à la Ville 235 personnes qui avaient dépassé cette durée légale.

 

Ces contrats "ont permis à la mairie d'embaucher des personnels au salaire minimum, en bénéficiant d'une subvention équivalente à plus de 50% du coût salarial", a expliqué le syndicaliste.

 

"L'idée du contrat aidé est louable. Sauf que dans les faits la Ville a beaucoup tiré sur la corde. Certaines personnes en contrat aidé sont là depuis plus de dix ans. Dans une période de rigueur où toutes les directions doivent rendre des postes, les contrats aidés permettent d'employer des personnes sur des emplois de fonctionnaire hors poste budgétaire", a-t-il poursuivi.

 

Onze personnes ont obtenu gain de cause en première instance devant les prud'hommes. Ceux dont les contrats étaient en cours ont obtenu un CDI, et ceux dont les contrats s'étaient achevés ont reçu une indemnité de licenciement de 12.000 à 15.000 euros.

 

En tout une trentaine de procédures ont été engagées par la CGT selon M. Derrien.

 

Information reprise par 20 Minutes,  Notre Temps, France 24,La Gazette des Communes, Le Figaro, L'Entreprise, BFM, L'Echo Républicain, Nice Matin, Alternatives Economiques , La Montagne, etc....

 

 


                               La Mairie de Paris n'était pas disponible pour réagir à l'AFP                  delanoe programa                              " Je crois que c'est la CGT qui a maintenant un temps d'avance "

 

 

                                                                                             

 

Lire aussi

La Mairie de Paris condamnée aux Prud’hommes pour emploi abusif !


Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires