Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 09:28

 

 

C’est même  une vraie remise en question permanente !

 

L'adjoint au maire de Paris chargé de la culture, Bruno Julliard, s’est déclaré favorable à ce que les bibliothèques municipales «maintiennent leur dynamique d’ouverture». Une déclaration choc qui arrive au moment précis où justement les bibliothèques parisiennes…  réduisent leurs horaires d’ouverture au public (lire ici).


«Je souhaite que les bibliothèques parisiennes maintiennent, voire amplifient leur dynamique d’ouverture au public (…) a-t-il déclaré dans le magazine En Vue tiré à 30 000 exemplaires et distribué gratuitement par la Ville de Paris.

 

La journaliste, viviblement interloquée,  n’a, semble-t-il, pas relevé la contradiction de cette déclaration. Il est vrai que durant cette interview, Monsieur Julliard n’a guère été poussé dans ses derniers retranchements.

 

«L’évolution des pratiques culturelles invite à une remise en question permanente du service public proposé. Il faudra dans les prochaines années travailler à la question des horaires d’ouvertures afin de s’adapter aux mieux aux besoins et aux attentes de tous les parisiens » ajoute Bruno Julliard, sans préciser toutefois ce qu’il entend par le terme « s’adapter ».  Une vieille rengaine guère originale dans la bouche d’un élu. Une forme de « remise en en question permanente » probablement.

 

Mais derrière ces mots se cache une vraie rupture avec son prédécesseur.

 


                                         La rupture de son successeur n'a pas échappé à Christophe Girard

                             4001197546 10ec2f5805

                                                                 " Ah, le rosse ! "


 

Il y a à peine seize mois, Christophe Girard s’était déclaré favorable à des ouvertures en soirée des bibliothèques de la Ville de Paris. "Mon souhait le plus cher pour les bibliothèques est qu'elles ouvrent toutes le dimanche dans quelques années avec quelques nocturnes" avait- t-il  déclaré dans le même magazine.


Pour le dimanche, on ne connaît pas encore la position exacte de Bruno Julliard, en tous cas pour les nocturnes le coup est rude pour Christophe Girard, car les bibliothèques parisiennes qui faisaient nocturnes jusqu’à 22 heures baissent désormais le rideau dès 19 heures durant toutes les vacances scolaires, été compris.


Cette tradition de nocturne remonte au temps où Jacques Chirac était encore Maire de Paris. Il est vrai que question d’horaires, Christophe Girard s’est souvent retrouvé sur la même ligne politique que la droite parisienne  qui avait déposé un vœu en ce sens au Conseil de Paris. Guère étonnant donc de retrouver un sorte d’axe Girardo-Chiraquien 


N’empêche que les temps changent et la Mairie de Paris semble ne plus avoir le choix: Les contraintes budgétaires ne lui permettent plus de faire fonctionner correctement le réseau des bibliothèques municipales parisiennes (un des plus importants au monde), c’est désormais sur les diminutions d’horaires d’ouverture au public que se trouve, semble t-il, la solution.


Bruno Julliard en déclarant « maintenir leur dynamique d’ouverture » devra revoir son discours. Et ce sera pour le coup une vraie remise en question permanente.



 

                                                             Jusqu'où ira Bruno JullIard dans la rupture ?

                 14.02-Bruno-Julliard-930620 

                                                                                            " Jusque là ! "

 

 

 

Lire aussi

Les bibliothèques parisiennes ne feront plus nocturne pendant les vacances

Le Parisien : A Paris, l’avenir des bibliothèques de quartier en question !

Paris : Ces bibliothèques contraintes de réduire leurs horaires faute de personnel.

Extinction des feux dans les bibliothèques parisiennes

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages