Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 18:09

 

Livre Hebdo : le 8 décembre 2014

 

Une option à laquelle l’adjoint à la culture, Bruno Julliard, s’est montré opposé lors du dernier comité technique.

 

Lors de la présentation du projet de nouveau règlement pour les bibliothèques municipales au dernier comité technique de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris, étape nécessaire avant la mise au vote au Conseil de Paris réunissant les élus de la capitale, les organisations syndicales ont proposé un amendement pour y intégrer la gratuité de l’abonnement aux disques. Opposé à cette idée, l’adjoint à la maire chargé de la culture, Bruno Julliard, que Livres Hebdo n’a pas pu joindre avant la publication de cet article, a préféré retirer la question du règlement de l'ordre du jour (lire ici).
 
La présence de la musique dans le réseau de lecture publique parisien suscite des débats depuis déjà plusieurs années. Constatant la baisse du nombre d’abonnés à la musique, le bureau des bibliothèques et de la lecture de la ville de Paris a récemment profité de la rénovation de certains établissements pour en supprimer les sections discothèques les moins actives et recentrer l’offre musicale dans quelques grandes bibliothèques. Un choix contesté par les syndicats et désapprouvé par une partie des bibliothécaires.
 
Un rapport établi en 2012 par un groupe de discothécaires parisiens recommandait au contraire le passage à la gratuité pour stimuler l’utilisation des collections de disques. Aujourd’hui, le prêt de livres et de revues dans les bibliothèques municipales parisiennes est gratuit mais celui des disques est facturé 30 euros pour l’année (61 euros pour le forfait disques + DVD).
 
Le nouveau règlement pour les bibliothèques ne sera donc pas présenté au prochain Conseil de Paris prévu le 15 décembre. La question de la gratuité du prêt de CD devrait néanmoins être évoquée car une partie des élus parisiens y est favorable, mais uniquement sous forme de vœux. Or, les vœux, quand ils sont adoptés, n’ont qu’un simple caractère déclaratif et n’engage en rien la municipalité.
 
L’intersyndicale (CGT CFTC, FO, SUPAP-FSU, UNSA) a donc décidé de lancer un appel aux élus municipaux afin de les sensibiliser à la question.

 

Lire l’article de « Livre Hebdo »

 

 

                968878_373399429432477_193320322_n.jpg

 

 

 

 

 

Lire aussi

Bruno Julliard multiplie les fausses notes pour les personnels des conservatoires parisiens.

Recul sur la gratuité de la musique dans les bibliothèques parisiennes

Bibliothèques : La Mairie de Paris aimerait fermer ses espaces discothèques

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Pages