Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 08:19

 

La tentative de fermeture avait suscité une forte inquiétude relayée par les élus du XIXème arrondissement. 


Le projet de la mairie de Paris était pourtant simple : le service d'accueil des sourds et malentendants de la bibliothèque Fessart, dans la rue du même nom (XIXe) devait fermer. Une fermeture « compensée », selon la mairie, par l'ouverture en 2015 d'un nouveau pôle dans la bibliothèque Canopée des Halles. Seulement, tout le monde ne l’entendait pas de cette oreille.


Relayant l’émotion des personnels, c’est d’abord le syndicat CGT des affaires cuturelels qui avait soulevé le lièvre en diffusant un communiqué intitulé « la mairie sourde au handicap ? ». « La suppression du pôle sourds serait ressentie comme une régression malgré la création de celui de la Canopée et le message envoyé à la communauté sourde serait, pour le moins, extrêmement négatif » pointait le syndicat. De son côté Bruno Julliard, l’adjoint chargé de la Culture avait dû déclarer au journal Le Parisien « qu’aucune décision ne sera prise avant l'ouverture du pôle de la Canopée ». N’empêche que les postes budgétaires permettant de maintenir un pôle sourds à Fessart étaient supprimés en catimini. Pas très fluctuat.


 

                                            Bruno Julliard a supprimé deux postes budgétaires à Fessart

        anne2-35005

                                      - J'en avais besoin pour les créer ailleurs !



Seulement, au tout début juillet le syndicat a reçu un soutien de poids comme le remarque Le Parisien (lire ici) puisque les élus du XIXème, sont, à leur tour, entrés dans la danse par le vote d'un vœu au conseil d’arrondissement. Pour eux, le pôle sourds de Fessart et non seulement  « indispensable et apprécié » mais également « le seul équipement accessible aux sourds de l'ensemble du nord-est parisien » et ont demandés logiquement à ce « que le pôle sourds de la bibliothèque Fessart soit maintenu dans ses murs ». Le vœu a également été présenté au Conseil de Paris qui l’a adopté à son tour (lire ici).


De son côté l’Association des Bibliothécaire Français (ABF), prenant le train en marche, envoyait une lettre à Bruno Julliard… le 10 juillet, soit une semaine après le vote des élus du XIXème arrondissement mais surtout six bons mois après le déclenchement de l’affaire. Mieux vaut tard que jamais.


Dans sa réponse, Bruno Julliard reste tout de même un peu gêné aux entournures : « la fermeture du pôle sourds a indubitablement suscité des inquiétudes parmi les personnels, inquiétudes relayées par les élus du XIXème arrondissement » constate le nouveau premier adjoint toujours en charge de la culture avouant ainsi qu'il n'avait pas prévu le coup. Il en tire d'ailleurs les conclusions qui s’imposent : « par conséquent, je me suis engagé en séance publique du conseil de Paris à ce que les activités à destination du public sourds à la bibliothèque Fessart soient maintenues ». Une déclaration on ne peut plus mergitur !


 

                                  Bruno Julliard s'engage à maintenir le pôle sourd de Fessard

            14.02-Bruno-Julliard-930620

                                                           - N'empêche, c'est dificile à avaler !

 


                             

 

Lire aussi

Bibliothèque Fessart (XIXe) : Les élus demandent le maintien du pôle sourd

Bibliothèque Fessart : les élus du XIXeme arrondissement de Paris souhaitent garder le pôle sourd

Paris : La Mairie de XIXème arrondissement veut une nouvelle médiathèque à la Place des Fêtes.

La bibliothèque Fessart (XIXe) risque de perdre son pôle d'accueil des sourds.

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages