Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 13:34

 

AFP : Le 4 décembre 2014

Un an et demi seulement après son arrivée à la tête de la CGT, Lepaon va probablement quitter son poste. Mais la question reste de savoir quand. 

Selon le journal Liberation le processus pourrait s'accélérer dès demain. En effet, le bureau confédéral de la CGT se réunit ce vendredi et pourrait « voter un texte qui met Lepaon en minorité, ce qui pourrait provoquer sa démission ». 

Selon le Figaro, cette réunion serait informelle. Par conséquent, aucune décision ne peut être juridiquement arrêtée. Néanmoins, certains comptent bien mettre la pression sur Thierry Lepaon pour qu'il « démissionne de lui-même, sans attendre d'être démis de ses fonctions dans les semaines qui viennent ». Les principales autorités de la centrale pourraient donc décider de débarquer le patron de la CGT avant même les résultats définitifs mardi 9 décembre des élections dans les trois fonctions publiques. 

Si la décision n'est pas prise en décembre, elle pourrait être prise en janvier par le Comité confédéral national (CCN), qui est le parlement de la CGT et encore à ce jour l'unique instance  qui peut demander à Thierry Lepaon de quitter ses fonctions.

Déjà sur la sellette après les révélations par le Canard enchaîné sur les travaux onéreux réalisés dans son appartement de fonction (105.000 euros) et son bureau (62.000 euros), Thierry Lepaon est en butte à des informations parues dans l'Express selon lesquelles avant d'accéder au poste de secrétaire général en 2013, il a perçu des indemnités de départ de la part de la région CGT Basse-Normandie qui l'employait.

 

                                                             Aux innocents les mains pleines ?  

     le paon

                                                                          - Voyez, les miennes sont vides !

 

Thierry Lepaon a lui-même confirmé auprès de l'Express l'existence de cette transaction, n'y voyant toutefois rien d'anormal. « Je changeais d'employeur », s'est-il justifié, alors que dans les deux cas il s'agissait de la CGT. Du montant des indemnités, il ne s'en souvient plus.

Mais cette troisième révélation - qui a déclenché mardi 2 décembre des salves de moqueries sur les réseaux sociaux- a fait déborder le vase au sein de la centrale: « Ces trois affaires sont des fautes politiques dont le responsable est le secrétaire général », a affirmé à l'AFP un cadre dirigeant.

« Qu'il en tire les enseignements, qu'il tire sa révérence. Il faut arrêter les dégâts, on ne peut pas continuer comme cela », tempête ce cadre.

Même colère exprimée chez un militant qui se dit « effondré ». « C'est scandaleux, ces indemnités, c'est même plus grave que l'affaire de l'appartement, ce n'est même pas reconnaître l'importance de la fonction à laquelle il est nommé. Il faut qu'il parte, on ne peut pas rester avec un secrétaire général qui se conduit de cette façon », lance-t-il.

A la CGT, on se défend en dénonçant une campagne de dénigrement. « Thierry Lepaon est ébranlé, contesté mais, pour le moment il n'est pas acculé », estime auprès de l'AFP, René Mouriaux, historien et politologue. Et les fédérations de fonctionnaires ne veulent pas croire à un impact de ce « buzz médiatique » sur le vote des fonctionnaires ce jeudi 4 décembre pour élire leurs représentants syndicaux.

Lire la dépêche de « l’AFP »

                                       

                 683672-societe-economie-politique

                                                                         Thierry Lepaon va-t-il tomber ?


 

Lire aussi

CGT: Lepaon pourrait quitter ses fonctions dès vendredi

CGT : Thierry Lepaon sur un siège éjectable

Chez Moulinex, Thierry Lepaon était très proche du patron et ne pensait déjà qu’à sa gueule

Elections professionnelles à la Ville de Paris, nouveau mode de scrutin, nouvelle représentativité syndicale ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires