Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 08:49

 

Et elle le fait en s’attaquant à un symbole cher à la Mairie de Paris

 

La demande de gratuité du prêt de CD dans les bibliothèques municipales défendue par les professionnels des discothèques et les syndicats (lire ici) vient de faire l’objet d’une action spectaculaire à la bibliothèque Hélène Berr, située rue de Picpus dans le XIIème arrondissement

 

Une action que l’on doit à la CNT (Confédération Nationale du Travail), une organisation qui se définit elle même comme anarcho-syndicaliste, et qui a apposé des affiches demandant « la gratuité des supports musicaux dans les bibliothèques municipales de la Ville de Paris ».

 

Une initiative qui ne devrait pas plaire à la municipalité car nos anarcho-syndicalistes, pas très fluctuat, se sont rien moins attaqués à un panneau « Quali-Paris » un machin qui obsède tellement la mairie de Paris qu’elle oblige ses personnels à plusieurs séance de lavage de cerveau (pardon de « session de formation »). Des séances tellement mergitur qu'elles sont même tournées en ridicule par les syndicats (lire ici).

 

En tout cas, les anarcho-syndicalistes aiment visiblement beaucoup la bibliothèque Hélène Berr, puisque en mars 2009 le collectif « livre de papiers » qui se situe dans la même mouvance avait distribué des tracts aux usagers pour dénoncer la mise en place d’automates de prêt (lire ici).


 

                             photo 1

                                            Ceci n'est plus un panneau QualiParis

 

 


 

 

Lire aussi

A Lyon, l’été sera chaud pendant le congrès de l'AIFL, l’association mondiale des bibliothécaires

Histoire d'un syndicaliste ripou

La CFDT occupée par ses militants pour une querelle interne

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages