Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 09:24

 

François Brouat sera chargé d’une « mission de réflexion » sur les librairies indépendantes !

 

C’est une véritable surprise. Alors qu’il était en poste depuis moins d’un an (lire ici), François Brouat quitte (précipitamment ?) ses fonctions de directeur des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.

 

« Je vous informe que je quitterai la Direction dans les prochaines semaines. ». C’est par ces mots laconiques que François Brouat a fait cette annonce dans un communiqué envoyé hier aux personnels.

 

« Le Maire m’a chargé d’une mission de réflexion sur les librairies indépendantes à Paris » a-t-il ajouté.

 

Une drôle de promotion toutefois, tant cette « mission de réflexion » n’est pas sans rappeler les mésaventures survenues à une autre directrice des affaires culturelles, Hélène Font, qui avait elle, été « promue » dans une obscure délégation au design. Alors disgrâce ?

 

Avant d’être nommé directeur en juin dernier, François Brouat était auparavant conseiller en charge de la culture au cabinet de Bertrand Delanoë.

 

En tout cas le départ de François Brouat est à peine annoncé que sa remplaçante est déjà connue. Il s’agit de Régine Hatchondo. Cette dernière est directrice générale d'Unifrance, l'organisme de promotion du cinéma français à l'étranger. Elle a été, elle aussi, conseillère en charge de la culture au cabinet de Delanoë. Un passage obligé semble-t-il pour occuper le poste de la Direction des Affaires Culturelles à la Mairie de Paris. Elle prendra ses fonctions le 6 mai.

                                                   

 

                    140005 le libraire de la rue boulard

                                                                 Le nouveau bureau de François Brouat

 

 

Lire aussi

Les bibliothèques parisiennes ne prêteront pas de livres le samedi 13 avril

Bibliothèques parisiennes: Bruno Julliard marque la rupture avec Christophe Girard

Inspection des bibliothèques municipales parisiennes : Yves Alix ne sera pas « juge et partie »
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires