Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 16:50

 

Le Parisien : Le 25 octobre 2012

 

Vingt et un employés des piscines municipales ont déclaré une maladie professionnelle due aux chloramines , confirme la Mairie de Paris.

 

Des maîtres nageurs malades. « 25 à 30% des maîtres nageurs souffrent d'insuffisances respiratoires », révèle le docteur Claude Danglot, également ingénieur hydrologue et ancien patron du labo d'eau de Paris (ex-Crecep).

 

« Au cours des dix dernières années, 21 maîtres nageurs ont déclaré une maladie professionnelle due aux chloramines », confirme Jean VuilIermoz, l'adjoint (PC) au maire de Paris chargé des sports. Ces substances volatiles résultent des émanations de chlore mélangées aux matières organiques et notamment à l'azote provenant de la dégradation de la peau, de la salive et de l'urine.Elles peuvent déclencher des inflammations des voies aériennes.

 

« En Allemagne, la quantité de chlore dans l'eau des bassins est deux fois moins importante qu'en France parce que les utilisateurs respectent quelques principes élémentaires, ce qui n'est pas malheureusement pas le cas dans notre pays », regrette l'élu.

 

De nouveaux traitements expérimentés. Pour limiter l'usage du chlore, la capitale expérimente aussi des traitements à l'ozone. Ce système est utilisé dans quatre piscines: Joséphine- Baker (XIIIe), Pailleron (XIXe), Keller (XVe), Nakache (XXe). La filtration au charbon actif a, elle, été mise en œuvre dans sept piscines. Enfin, le traitement par électrolyse au sel sera expérimenté à Beaujon (VIlle) dont l'ouverture est prévue l'an prochain.

 

« Ces systèmes alternatifs limitent l'usage du chlore mais ne le supprime pas », insiste Jean Vuillermoz. Les ventilations ont également été rénovées pour faire reculer les risques sanitaires.

 

Des mesures jugées encore insuffisantes par l'ancien patron du Crecep, Claude Danglot. « La Ville de Paris doit former ses personnels, ce qui éviterait des erreurs de dosage », préconise-t-il.

 

 

                         High-n-Dry-Def-Leppard.png

                                Ohhh, l y a vraiment trop de chlore dans les piscines parisiennes !

 

 

 

Lire aussi

A Paris, les égouts c’est vraiment pas le paradis !

Piscines: la grève des maîtres nageurs se poursuit !

De plus en plus de syndicats saisissent les CHS pour connaître l’impact des ondes sur la santé

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Santé au travail: C'est HS !
commenter cet article

commentaires