Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 01:06

 

Les ondes du wi-fi inquiètent le personnel des bibliothèques

 

Marie-Anne Gairaud | 04.12.2007

 

Les bibliothèques de la ville ne sont plus toutes connectées au wi-fi. Depuis quelques jours, dans cinq établissements (Lancry, X e , Faidherbe, XI e , Italie, XIII e , Vandamme, XIV e et Goutte-d'Or, XVIII e ) le service est déconnecté. Aucune panne technique n'est à l'origine de ce débranchement. C'est l'inquiétude du personnel municipal qui a convaincu la Direction des affaires culturelles (DAC) de leur couper le wi-fi.

La semaine dernière, à l'occasion d'un comité d'hygiène et de sécurité de la DAC, le syndicat Supap-FSU a soulevé le problème de maux à répétition chez certains employés municipaux avec en ligne de mire le réseau Internet sans fil. Une quarantaine de personnes ont déjà fait état de maux de tête, vertiges, malaises ou douleurs musculaires. S'en sont suivies près de quatre heures de débat. Expert de la ville, élus, syndicats, agents... tout le monde a pris la parole. Priartem et Agir pour l'environnement, deux associations déjà connues pour leur lutte contre les antennes de téléphonie mobile, ont évoqué une étude américaine récente évoquant les effets toxiques sur les gènes des ondes de 2 450 MHz (la fréquence du wi-fi). Le comité d'hygiène et de sécurité s'est donc prononcé pour un moratoire sur le développement du wi-fi dans les établissements municipaux.

« L'expert de la ville n'était pas très rassurant, admet Christophe Girard, l'adjoint au maire chargé de la culture. Comme le maire n'aime pas qu'on passe en force et que l'assemblée nous demandait d'appliquer le principe de précaution, j'ai décidé d'examiner le sujet avec le cabinet du maire et Jean-François Dagnaud (NDLR : adjoint au maire de Paris chargé des ressources humaines). » Pas question pour la ville cependant de renoncer au wi-fi. Pour calmer les esprits et répondre à l'inquiétude du personnel, la Direction des affaires culturelles va, dans un premier temps, réétudier le positionnement des bornes incriminées.

 

Le Parisien


 

                                       wifi 5-copie-1

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Archives
commenter cet article

commentaires

Pages