Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 09:31

 

La Mairie de Paris s’engage à ne pas fermer de bibliothèques …. pour l’année 2013 seulement !


Après de récentes polémiques, l’avenir des bibliothèques parisiennes arrive sur le terrain politique, où deux vœux* ont été soumis aux débats du dernier Conseil de Paris.**

Il est vrai que ces derniers mois les soixante cinq bibliothèques parisiennes ont fait l’actualité. Une actualité par toujours flatteuse pour la politique de la Mairie de Paris où pannes informatiques à répétition (lire ici), fermetures pour cause de chauffage défaillant, ou la (très) longue indisponibilité de la bibliothèque Goutte-D’or (18è) n’ont pas manqué de faire les choux gras de la presse rendant fébrile l’administration parisienne.

De leur côté, les organisations syndicales relayant les inquiétudes des personnels, dénoncent le sous-effectif, les suppressions de postes ou le non-remplacement de personnel en longue maladie (lire ici). La CGT, inquiète d’une formule du directeur des affaires culturelles qui jugeait certaines bibliothèques « vieillottes et pas adaptées », s’alarme elle pour l’avenir des petits établissements de quartier, notamment lorsque qu’une nouvelle médiathèque ouvre à Paris.

C’est dans ce contexte que le président du Groupe Communiste au Conseil de Paris, Ian Brossat, a proposé à l’assemblée municipale un vœu qui dans son considérant reprend « l’inquiétude des personnels des bibliothèques de Paris, des habitants et des habitués qui redoutent la fermeture des établissements à taille humaine » Ce vœu se conclu par une demande au Maire de Paris pour qu’il « s’engage à préserver ces petites structures installées à proximité des plus grandes afin de développer la lecture pour tous et partout" 

                         8123 142987739146 697139146 2747961 7029992 n

      Ian brossat demande le developpement de la lecture pour tous et partout


 

Sentant sans doute le danger venir sur sa gauche, l’exécutif municipal a dégainé à son tour un vœu à soumettre également au Conseil de Paris dans le but de contrecarrer celui de Monsieur Ian Brossat. Le mérite de ce voeu, toutefois, est d’amener la Mairie de Paris à réaffirmer ses positions sur la lecture publique.

D’emblée la municipalité s’adresse un satisfecit : « l’accès des parisiens à la lecture publique est l’une des principales priorités de la politique culturelle de la Ville de Paris » est il écrit en introduction du vœu.

Et la Mairie de poursuivre « que sept nouvelles bibliothèques ont été livrées  (François Truffaut 1er, Charlotte Delbo 2è, Marguerite Audoux 3è, Chaptal 9è, Yourcenar 15è, Duras et Louise Michel 20è) et que d’autres verront le jour d’ici la fin de la mandature (St Lazare 10è, Porte Montmartre 18è et Vaclav Havel 18è) ainsi que la médiathèque des halles début 2015 ». Sauf que dans cet inventaire à la Prévert, sur les dix établissements précités trois d’entres eux, au moins, existaient déjà sous un autre nom et que deux autres ont été programmés par la précédente mandature emmenée par Jean Tibéri (mais inaugurés sous Delanoë). Pas très fluctuat tout ça !

                                                                                                             

Bertrand Delanoë et Jean Tibéri au Conseil de Paris20071218PHOWWW00133" T'es quand même un peu gonflé ! "

 


 

Mais c’est pas grave, car la Ville de Paris reconnait toutefois « l’inquiétude exprimée quant au devenir des établissements les plus anciens et les plus petits ». Ce qui est bien le moins.

Et la Mairie de Paris de soumettre au vote « qu’elle s’engage, plus particulièrement à maintenir ouverte les bibliothèques Maurice Genevoix (18é)  et Hergé (19è) pour lesquelles aucun projet de fermeture n’a été envisagé suite à l’ouverture de la médiathèque Vaclav Havel (18è) prévue pour le premier semestre 2013 ». Ce n'était pas ce qui lui était demandé mais voilà sûrement de quoi soulager les usagers et les bibliothécaires.

                        md0.libe.com  Sentant venir le danger l'exécutif municipal dégaine son voeu

 

Oui, mais c’est là que ça se corse et que la Mairie entretient (volontairement ?) le flou car elle précise dans le même texte « qu’elle s’engage, dès l’ouverture d’une nouvelle bibliothèque à apprécier l’offre de lecture locale de manière à préserver le dynamisme du réseau » c’est sans doute pourquoi elle ne s’engage pas au-delà de 2013.

En effet, l’année suivante c’est la médiathèque de Saint Lazare qui doit être inaugurée et le maintien de la bibliothèque Château d’Eau située dans la Mairie du 10è est loin d’être assuré. (Lire ici)

C’est d’ailleurs le même argumentaire, « apprécier l’offre de lecture locale », qui avait amené il y a quatre ans la Mairie à vouloir fermer (à deux reprises !) la bibliothèque de Vaugirard (15è) car implantée dans le même arrondissement que la médiathèque Yourcenar.

Et là, mergitur, pas de quoi rassurer ni les usagers ni les bibliothécaires.  

                                                                          parlement bagarreLe débat sur les bibliothèques enflamme le Conseil de Paris

 

 

*  Le Conseil de Paris se prononce sous deux formes : Les délibérations qui ont valeur juridique et les vœux qui n’ont aucune valeur contraignante. Leur seule utilité est que le Maire de Paris affirme solennellement une position politique.

**  Le Conseil de Paris fait office de conseil municipal et de Conseil Général. Il est composé de 163 membres élus à la proportionnelle en fonctions de la taille des arrondissements. Les Maires des vingt arrondissements sont également Conseillers de Paris


 

Lire aussi

Le Parisien : Les petites bibliothèques de la Ville de Paris se sentent menacées

Paris : Vers la fin de la bibliothèque pour tous ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires