Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 17:08

 

Le Parisien : le 15 septembre 2012

 

Partiellement fermées « mais pour un prix maximum », glisse un visiteur agacé par l’arnaque !

 

Ceux qui voulaient s’en mettre plein les mirettes en contemplant des monticules d’os humains n’en ont pas eu pour leur argent. Hier, comme tous les jours depuis le début de la semaine, les célèbres catacombes de Denfert-Rochereau assuraient un service minimum, « mais pour un prix maximum », glissait un touriste agacé…

« On aurait aimé être prévenus », se lamentait Odile, venue du Sud-Ouest avec son fils pour visiter le « royaume des morts », l’ossuaire municipal de Paris.

 

 « Qu’on découvre après une heure de queue qu’une fois descendus, on ne verrait qu’un tiers de l’ossuaire, et qu’en plus, il faut s’acquitter du plein tarif (8 €), c’est un peu fort de café. »

Le week-end dernier, sans doute la nuit, des hagues, des murs d’ossements humains, se sont affaissés. Les os sont tombés par terre. « Ça arrive. Les murs d’ossements sont de simples empilements », explique un spécialiste de ce cimetière souterrain où reposent les ossements de 6 millions de Parisiens.

Les ossuaires inaccessibles.  L’administration a prévenu les touristes en scotchant une affichette en français et en anglais à l’entrée, place Denfert-Rochereau (XIVe), à quelques mètres du Lion de Belfort : « Due à des difficultés, une partie importante de l’ossuaire est fermée. Nous sommes très désolés. Merci de votre compréhension. » « Quand nous l’avons constaté il y a trois jours, nous avons décidé de faire une déviation dans les galeries avant de prendre une décision, explique-t-on. Mais sur le parcours total, galeries et partie ossuaire, ça ne représente que 10%. Et que je sache, quand des salles du Louvre sont fermées, personne ne râle ! »

« Oui, enfin, les touristes ne viennent pas pour les galeries mais pour l’ossuaire », rétorque un cataphile. Hier matin, une réunion a eu lieu sur place avec l’inspection des carrières. « J’attends un rapport en fin de semaine. Et nous allons établir un programme de travaux », souligne l’un de ses cadres.

En attendant, les catacombes, classées à l’Inventaire des monuments historiques, restent toujours ouvertes, y compris ce week-end, au tarif normal (malgré la gratuité des Journées du patrimoine).

Hier, Jean et Chantal, touristes québécois, souriants et zen malgré tout, accusaient le coup : « Nous ne sommes à Paris que quelques jours. Mardi, nous avons voulu visiter les égouts de Paris, c’était fermé ! Hier, rebelote avec le Grand Palais, squatté par la Biennale, et maintenant les catacombes… Pourtant, ça nous faisait fantasmer ! »

 

Lire l’article du « Parisien »

 

 

 

          (JamieF-DE) Catacombs(1)

                               " N'ais pas peur chérie, c'est juste une simple arnaque ! "

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Pages