Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 10:38

 

Le Parisien: Le 18 décembre 2010 

 

La bibliothèque confisque les ordinateurs

Débranchés. Disparus. Inutile de chercher l'un des vingt postes multimédias de la bibliothèque Melville (XIIIe), ils ont été retirés des salles. Depuis une semaine, les usagers ne peuvent plus surfer sur Internet. Une série d'incidents a contraint la direction à remiser le matériel au placard. Le personnel de l'établissement tirait la sonnette d'alarme depuis plusieurs semaines. Une série de fiches d'incidents déposées par les bibliothécaires auprès de la hiérarchie ont finalement convaincu la direction d'agir.
 
Des écrans accaparés. « Des hommes issus des foyers installés dans le quartier avaient pris l'habitude de venir consulter le Web à la bibliothèque », rapporte un membre du personnel. Jusqu'ici rien de grave. A ceci près que les hommes en question ont fini par un peu trop s'approprier les lieux. « Ils restaient aux ordinateurs comme s'ils étaient dans un cybercafé. Certains n'hésitaient même pas à regarder des vidéos pornographiques ! » raconte une bibliothécaire.
 
« Des tensions ont commencé à se faire sentir avec les autres usagers qui n'avaient plus accès aux ordinateurs, précise un autre. Nous n'avions même plus le temps de nous occuper des usagers à force de passer du temps à gérer ces altercations. » Les menaces n'ont pas tardé à fuser. « Les usagers ne se sentaient plus en sécurité. Plusieurs habituées n'osaient même plus venir ! » explique une salariée. L'insécurité grandissante a gagné les
bibliothécaires. La hiérarchie a fait tourner le personnel dans les locaux, mais cela n'a pas suffi. «Certains collègues ont même été menacés verbalement. Tôt ou tard, on se serait fait agresser physiquement », rapporte une fonctionnaire.
 
Pour le moment, les ordinateurs vont rester dans les réserves. Ils ne devraient pas réapparaître avant deux mois. « Nous allons réfléchir à une nouvelle configuration des lieux. Les écrans étaient installés dans un en droit un peu confiné. Nous allons les répartir et nous arranger pour que les écrans puissent être surveillés de loin par les membres du personnel », explique Hélène Strag, chef du bureau des bibliothèques. Le prestataire informatique va par ailleurs être mandaté pour limiter le temps d'accès aux ordinateurs.

D'autres incidents similaires s'étaient produits il y a quelques mois à la bibliothèque Truffaut des Halles (Ier). Des compteurs ont été installés pour restreindre le temps d'usage des ordinateurs. Depuis, l'ambiance est redevenue calme.

MARIE-ANNE GAIRAUD / le Parisien du 18 décembre 2010

 

                                            NASA-Computer-Room.gif

 

Partager cet article

Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Archives
commenter cet article

commentaires

Pages