Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 14:30

 

Un conflit social qui dure maintenant depuis plus de trois mois

Dans la capitale, les sportifs du dimanche devront encore rester chez eux car ils risquent de se casser le nez, une nouvelle fois, en se rendant à la piscine ou au gymnase de leur quartier. Un conflit qui s'inscrit dans la durée car commencé le …23 février !

En cause, un appel à la grève des personnels des équipements sportifs municipaux lancé par les syndicats CGT, FO, Supap et Solidaires pour obtenir une augmentation de leur prime pour le travail du dimanche. Les grévistes réclament une prime de 180 euros au lieu des 42 euros accordés actuellement.

« Dans les médiathèques ils touchent 100 euros pour cinq heures de travail, alors que nous c’est 42 euros pour une journée de dix heures, explique ainsi Xavier Monrose, délégué FO à la direction Jeunesse et Sports de la Ville de Paris. Pour plus d’équité, nous demandons une prime de 180 euros par dimanche travaillé. »

La question du travail du dimanche pourrait vite s’avérer explosive pour la municipalité parisienne car les personnels du nettoiement, des musées ou des parcs et jardins pourraient eux aussi entrer dans la danse pour demander l’extension de leur prime dominicale. L’ouverture d’autres bibliothèques le dimanche, inscrite dans les promesses de campagne d’Anne Hidalgo, pourrait d’ailleurs être l’étincelle qui manque à ce baril de poudre social.

Dans Le Parisien daté du 10 mai, la mairie de Paris assure pourtant curieusement, malgré ces longues semaines de grève, « tout mettre en œuvre pour résoudre ce conflit ». Déjà une promesse de campagne qui fait plouf ?

Publié également sur  Miroir Social

 

                                           Avec la mairie de Paris, le dialogue social c'est sportif

               20140203_maitre_nageur_1.jpg

                                              - Encore une promesse qui tombe à l'eau, monsieur !

            

 

Lire aussi

Paris : Les équipements sportifs toujours en grève. Un conflit qui dure depuis près de deux mois

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article

commentaires

faidi 10/05/2014 21:34

bientot ça sera les musées....!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
- (nous voulons 100 euros net par dimanche effectué), payable tous les 3 mois ou tous les 4 mois, et que ces dimanches soit payer, et "cloturé" avec l'année en cours.!
(service fait/service payer); ce qui n'est pas le cas pour les agents des musées municipale.!!
point final.!!!!!!!!!!!!!!!!!

Lawrence d'Arabie

Pages