Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 08:48

 

Problème : La Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris devra revoir sa copie car elle avait prévu un autre lieu.

Le XIXème arrondissement situé dans le nord-est parisien qui compte près de deux cent mille habitants semble manquer cruellement de bibliothèque et les élus le font savoir : « L’offre municipale de service public culturel dans le XIXe n’est pas à la hauteur des ambitions que porte Paris en faveur de ses quartiers populaires. Ce déficit est d’autant plus injustifiable que la fréquentation des bibliothèques et la richesse de leur programmation témoignent de l’attachement des habitants de l’arrondissement au service de proximité qu’elles rendent » déclarent de concert les élus de la majorité municipale par la voix de leur nouveau maire, François Dagnaud dans un vœu adopté lors du dernier Conseil pour réclamer la construction d’une médiathèque dans l’arrondissement.

Reste à savoir où se situera la nouvelle médiathèque du nord-est parisien .Une histoire qui remonte à plus de dix ans puisque à l’origine elle devait être implantée à la Porte des Lilas dans le cadre d’une opération urbaine qui recouvrirait le périphérique (lire ici).

 

Aujourd’hui, après de nombreux reports, ce projet de nouvelle bibliothèque a toutefois du plomb dans l’aile après que la Direction des Affaires culturelles a présenté aux élus une hypothèse d’un équipement de plus de 3000m² sur six niveaux, pour un budget de construction d’environ vingt millions d’euros.


                         Pte%20des%20Lilas

 

Une hypothèse que semblent rejeter les élus locaux qui pointent « qu’au-delà des surcoûts de construction, il apparait qu’un équipement ainsi éclaté sur de multiples plateaux multiplierait les besoins de surveillance tout en pesant sur la fluidité des circulations internes, générant un confort d’usage dégradé et un budget de fonctionnement alourdi. ». Une véritable fin de non-recevoir pour l’administration.

A la place du site de la Porte des Lilas, la mairie du XIXeme arrondissement propose plutôt celui de la Place des Fêtes. « De nombreux arguments plaident en faveur de ce transfert : La Place des Fêtes bénéficie d’une position beaucoup plus centrale à la convergence des deux arrondissements, elle offre un bassin de population plus important et l’emprise proposée réduirait considérablement les coûts d’investissement et de fonctionnement. Par ailleurs, la concertation actuellement menée sur l’aménagement de la Place des Fêtes fait ressortir entre autres souhaits, une demande forte d’équipement culturel innovant » argumentent les élus locaux.

D’autant qu’il y a, semble-t-il, du foncier disponible. On évoque l’ancien lycée hôtelier Jean Quarré qui serait disponible pour pas (trop) cher. Un détail qui n’a pas échappé à la sagacité de ces élus soucieux des dépenses publiques puisque ils écrivent dans le vœu « tant en terme d’investissement que de fonctionnement, il apparaît donc plus opportun et plus rationnel de réaliser cet équipement sur une partie de l’emprise de 7000m² » laissé par l’ancien lycée professionnel. C’est désormais à l’administration parisienne de faire de nouvelles propositions.


                                                     François Dagnaud (à gauche), le maire du XIXeme

                        1181442-reactions

                                                        - Je suis prêt à investir l'ancien lycée hôtelier

 

 

En tout cas, si ce nouvel équipement devait voir le jour, cela modifierait la carte des bibliothèques du secteur car elle remplacerait sans nul doute l’actuelle bibliothèque de la rue Jansen située à quelques centaines de mètres de là. Elle reconfigurerait aussi probablement la bibliothèque de la rue Fessart, logée à une station de métro.Si bien que les destins de Fessart et de la future médiathèque sont désormais liés. En effet, pendant ce même conseil municipal, les élus ont également demandé le maintien du pôle Sourds de la bibliothèque Fessart que la mairie de paris veut transférer à la bibliothèque Canopée au Forum des halles dans le centre de la capitale (lire ici).

Toutefois, les élus du XIXe ne perdent pas le nord-est car si le pôle sourd doit rester à Fessart, ce serait, selon eux « jusqu’à ce que l’ouverture d’une médiathèque sur la Place des Fêtes permette de maintenir une offre adaptée sur le secteur » (lire là). C’est ce qu’on appelle faire d’une pierre, deux coups !


                                    Le voeu du maire du XIXeme sera-t-il exaucé ?

       SIPA-2

                                                                              - Prions,mes frères ...

 

 

 

Lire aussi

La bibliothèque Fessart (XIXe) risque de perdre son pôle d'accueil des sourds.

Bibliothèque Fessart (XIXe) : Les élus demandent le maintien du pôle sourd

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages