Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 08:15

 

Le Parisien : Le 24 octobre 2014

 

Accusé par plusieurs employés de la mairie de racisme, le directeur général des services peut compter sur le soutien de Frédérique Calandra.

 

Partira, partira pas? La polémique concernant le sort du directeur général des services (DGS) de la mairie du XXe n'en finit pas de faire des vagues.


Accusé par plusieurs employés de la mairie de racisme, l'homme désigné sous le pseudonyme de Monsieur C. peut compter sur le soutien de Frédérique Calandra. Dans un communiqué, la maire de l'arrondissement estime que « le DGS du XX e a pleinement agi dans le cadre de ses prérogatives » et affirme avoir déposé plainte auprès du procureur de la République « à l'encontre de ceux qui se livrent à ces propos inadmissibles ».


Dernier épisode en date : Monsieur C., annoncé partant pour la mairie du XIXe selon un mail interne consulté par Metronews, devrait finalement conserver le poste qu'il occupe depuis 2008. « Aucun départ n'est à l'ordre du jour », précise-t-on au cabinet de Frédérique Calandra. Au grand dam, semble-t-il, des employés de la mairie.

La polémique a été lancée il y a quelques semaines par la CGT des personnels administratifs et de service de la Ville. Deux semaines après la réunion des chefs de services de la mairie organisée le 4 septembre, le syndicat a publié une lettre ouverte à destination d'Anne Hidalgo pour dénoncer « un dangereux amalgame ». La raison ? D'après le compte rendu de cette réunion, Monsieur C. a tenu à rappeler par écrit « l'obligation de laïcité et de neutralité » des agents qui « n'ont pas à avoir d'échanges entre eux ni avec les usagers dans une autre langue, sauf cas exceptionnel ».

 

 

                                                  Frédérique Calandra et Anne Hidalgo

              constance DECORDE-CIRIC-11

                                                                - Dans le XXe on ose porter plainte !


« Le directeur général des services annonce qu'il dispose dorénavant du pouvoir de mettre directement des blâmes ou des avertissements aux agents sans avoir à engager une procédure auprès des services centraux », poursuit le document.

Dans un arrondissement où réside et travaille une importante communauté maghrébine, ces remarques ont fait réagir. Plusieurs employés de la mairie ont dénoncé les pratiques et propos jugés racistes de Monsieur C. « Le directeur a un problème avec les personnes d'origine étrangère, résumait un agent à « Metronews ». Lors des entretiens de recrutement, il nous demande si l'on pratique le ramadan, ce que l'on pense des gens qui mangent du porc. »

Face à ces « très graves accusations », Frédérique Calandra a tenu à rappeler que « le français est la langue officielle de notre République [...] à ce titre, en présence du public ou d'autres agents, les employés de la mairie s'expriment en français ». Sous peine pour les récalcitrants d'écoper d'un blâme ou d'un avertissement express.

   

Lire l'article du « Parisien »


 

            

                     bb8b52bb

 

 

 

                        

 

 

Lire aussi

Paris : La Maire du XXème arrondissement menace journalistes et syndicalistes

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Pages