Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:04

 

Pour l’éthique ce n’est ni le ticket chic ni le ticket choc !

 

C’était un superbe coup médiatique mais finalement peut être pas très éthique au niveau syndical.

 

Le 13 mars dernier, le syndicat CFDT a distribué des milliers de tracts aux usagers du métro parisien afin de les alerter sur la pollution aux particules fines. Une opération guère au goût du syndicat Sud-RATP qui a dénoncé dans un communiqué la récupération de leur travail syndical.

 

« Alors que le 13 mars 2013, le journal « Le Parisien » » traite d’un article intitulé « Alerte aux particules fines dans le métro » au nom d’une prétendue action initiée par la CFDT, SUD RATP s’interroge sur la diffusion d’une information orchestrée par une organisation syndicale qui a perdu toute représentativité dans les sous sols du Métro Parisien. » a réagi le syndicat Sud dès le lendemain dans un communiqué envoyé à la presse intitulé pollution ou récupération dans les tunnels de la RATP ?


                      114258620

                              Pour l’éthique syndicale c’est ni le ticket chic ni le ticket choc !


 

On peut comprendre la colère du syndicat qui semble avoir été à l’origine de cette affaire de pollution aux particules fines dans les couloirs du métro en ayant lancé un droit d’alerte sur le sujet…un mois avant !

 

Mieux, le syndicat avait même demandé et obtenu dans la foulée la tenue d’un CHSCT extraordinaire sur cette question et sollicité l’aide comme experts des associations Respire et France Nature Environnement. Cette réunion avait mis en lumière les niveaux très élevés de particules fines ainsi que l'on noté les participants.

 

« L’association Respire a été sollicitée par les représentants du personnel de la RATP (section métro) pour prendre part à une réunion extraordinaire du CHSCT. Cette réunion extraordinaire a été demandée par les élus du syndicat SUD-RATP. Il a été constaté qu’en certains points du métro les concentrations en particules fines sont 7,5 fois plus élevées qu’à l’extérieur » peut-on d’ailleurs lire sur le site de l’association Respire (lire ici).


Alors comment la CFDT absente de ce CHSCT a-t-elle pu monter une opération sur la pollution aux particules fines dans le métro quelques semaines plus tard ? Et sans y associer le syndicat Sud ? Décryptage

 

C’est là qu’entre en scène l’association France Nature Environnement dont le rôle est des plus troubles. Cette dernière présente lors les débats aurait-elle alerté la centrale de François Chérèque et décidé de monter une opération exclusive avec elle ?

 

C’est ce que soupçonne clairement Sud-RATP : « notre syndicat n’a pas vocation à mener des enquêtes sur les appartenances syndicales ou politiques des experts conviés aux séances de travail, mais il apparaît clairement que France Nature Environnement a passé un partenariat avec la CFDT, et que le travail initié par SUD RATP a très bien été récupéré. »

 

Les soupçons de Sud ont de quoi être étayés, car en réalité, c’est plus que « clairement » qu’un partenariat s’est noué entre France Nature Environnement et la CFDT, c’est même officiel depuis la fin de l’année 2009 ainsi que l’on peut le lire sur le site de l’association.


 

                                      GYGyC

                                                                      La CFDT s'est fait pincer par Sud


 

Mais ce qui enrage le syndicat c’est qu’il avait, avec l’association Respire, contacté les médias dès 19 février sans résultat, d’où leur colère de voir le sujet récupéré  par d’autres à peine un mois plus tard.

 

En tout cas si niveau médiatique c’était plutôt choc pour la CFDT, niveau éthique c’était pas le ticket chic. De son côté l’association écologiste n’aura pas aidé à protéger l’environnement syndical à la RATP

 

« Conscients que les médias, tout comme notre organisation syndicale, puissent être facilement victimes de manipulations, nous restons à la disposition des journalistes pour intervenir, au nom de SUD RATP, au sujet des microparticules dans l’air du métro. » Concluent néanmoins le syndicat

 

Dans le tunnel du métro, au niveau syndical c’est désormais le choc des particules et celles-ci n’ont plus rien d’élémentaire !

 

Publié aussi sur " Miroir Social "

 


                                       Ethique: La CFDT et FNE risquent un contrôle des billets

                               1982-RATP-Carte-Orange.jpg

                                                      Au dela de cette limite votre ticket n'est plus valable

 

 

 

Lire aussi

Santé : Un syndicat alerte sur les particules fines dans le métro

Santé au travail: Des syndicalistes sensibles aux effets des ondes électromagnétiques !

Livre Hebdo : On vole des DVD dans les bibliothèques parisiennes

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Santé au travail: C'est HS !
commenter cet article

commentaires

Fabian Tosolini-CFDT Transport 25/03/2013 17:13

je suis assez surpris de lire les accusations de SUD vis-à-vis de la CFDT concernant le sujet de microparticules dans le métro. En effet, j'invite le rédacteur de cet article qui n'a, apparamment
pas, croisé ses sources d'informations à venir consulter le site www.cfdt-transports-environnement.fr afin de lire l'article sur la qualité de l'air. Alors qui à récupéré qui ? La CFDT travaille
dans le métro Marseillais depuis 10 ans sur le sujet, il vous suffit de contacter l'association Respire pour vous le voir confirmer. La CFDT a écrit sur le sujet de la qualité de l'air aux 4
ministres en charge de ce dossier en décembre 2012. Il suffit de vous rendre sur le site de la CFDT Transports Environnement pour vous procurer la lettre. La CFDT n'a pas travaillé que sur le sujet
du métro parisien mais sur 5 réseaux différents (Marseille, Lyon, Toulouse, Paris et Rouen). La CFDT ne se préoccupe pas que d'un corps électoral mais bien de l'ensemble de la population, usagers
contraints et forcer d'utiliser les transports ferroviaires sous-terrain.C'est peut-être aussi là notre différence. Enfin, pourquoi la CFDT a été relayée, tout simplement puisque cette journée
d'action a été annoncée le 14 février dernier, bien avant le communiqué de SUD... Alors qui a récupéré quoi ? Merci d'avoir pris le temps de me lire Cordialement

Pages