Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 13:22

 

Blog UNSA Paris : Le 30 septembre 2014


Elle voudrait faire démarrer le travail de ses 5 500 éboueurs plus tard le matin afin de supprimer la prime dite de contrainte matinale.


Selon La Lettre A (publication confidentielle à accès payant), les conseillers d’Anne Hidalgo travailleraient actuellement « en toute discrétion » sur un projet de réduction de 2 % de la masse salariale de la Ville. Ce plan pourrait ainsi impacter entre 2 000 et 3 000 agents sur l’ensemble des effectifs de la Ville, soit une économie dans le budget de fonctionnement de plus de 70 millions d’euros alors que la Municipalité doit faire face à un trou de 400 millions dans son budget. La Mairie de Paris dément ces informations mais évoque une « mutualisation des fonctions support ».


Pour La Lettre A (numéro mis en ligne le 25 septembre), ces réductions dans les effectifs se feraient via le gel de certains concours de recrutement, le non-reconduction des CDD et le non-remplacement des départs à la retraite. D’autres pistes seraient à l’étude, notamment dans le domaine de la propreté. La Mairie de Paris voudrait ainsi faire démarrer le travail de ses 5 500 éboueurs plus tard le matin afin de supprimer la prime dite de contrainte matinale.


Cette lettre confidentielle affirme que les différentes Directions de la Ville « ont déjà été informées de cette prochaine réduction des effectifs » mais que « les syndicats n’ont pas encore été mis dans la confidence ». (Ndr : Tu m’étonnes).


Lire l’article du blog de l’UNSA des attachés parisiens.

 



                                     Sans primes : A Paris, les éboueurs devront commencer plus tard 

   hidalgo-soutiens

                                           - Je dis non à la France qui se lève tôt !

 


          

 

 

Lire aussi

La mairie de Paris va tailler dans ses effectifs dès 2015 !

Les stades et les piscines de la capitale resteront fermés chaque dimanche pour cause de grève au moins jusqu’à la fin de l’année.

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires