Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 09:53

 

Quand la Mairie de Paris bricole, c'est le bazar à l’Hôtel de Ville 

Est-ce vraiment une surprise ? En tout cas,si l’on en croit la CFTC, le passage à la semaine de quatre jours et demi pour les écoliers parisiens a bien du mal à passer auprès des personnels municipaux en charge d’appliquer la réforme des rythmes éducatifs dans la capitale. Il fait dire que, comme annoncée, l’organisation semble des plus chaotiques. Pour le syndicat c’est même « le bazar de la rentrée scolaire » d'après leur communiqué

Pour la CFTC qui a visité plusieurs écoles « le climat de travail ne semble pas à la fête ! A partir de 15h règne une agitation anxieuse. D’une école à une autre, on assiste à un encombrement et à des flux désorganisés d’enfants. Commence alors le « tri » entre ceux qui sortent et ceux qui doivent attendre, dans un couloir, sous le préau ou dans la cour, l’arrivée des référents pour l’animation (adjoint d’animation, ASEM ou intervenant extérieur). Sauf que les animateurs ne sont pas toujours en nombre suffisant ! ». Bref, c'est pas très fluctuat


                              bvh

                                                       Rythmes scolaires: La Mairie de Paris bricole

 

Mais la suite ne s’annonce guère mieux si l’on en croit le syndicat. «  Les animateurs arrivant à 15h prennent le relais des enseignants et doivent alors re-acheminer les petits dans les salles de classe, et parfois gérer un surnombre d’enfants au-delà du taux - 1 adulte pour 14 en maternelle / 1 pour 18 en élémentaire - quand il manque des animateurs… » On se croirait au rayon bricolage du célèbre magasin installé sous les fenêtres du Maire de Paris.                                                    

Car comme au BHV,  c’est parfois l’heure de pointe dans les cours de récréation parisiennes d’après la CFTC  car « ce trafic bruyant prenant bien 30 minutes, ne reste qu’une petite heure pour l’atelier, et ensuite rebelote, il faut que les équipes re-trient les enfants  entre ceux qui sortent à 16h30 et ceux qui restent à l’étude ou à une activité du soir… » Une scène  digne d’un embouteillage rue de Rivoli.

Le syndicat tire donc la sonnette d’alarme et « s’inquiète de cette pagaille qui n’augure rien de bon tant pour les enfants que pour les personnels, et dénonce urbi et orbi, le bazar de la rentrée scolaire ». Pour cette mise en place plutôt mergitur de la réforme des rythmes éducatifs, on peut même parler de Bazar de l’Hôtel de Ville pour la Municipalité parisienne.

Publié également sur " Miroir Social "


                                 A l'Hôtel de Ville de Paris, le bazar le plus vaste du monde

                           bhv1

                                     -  " Et ben, c'est encore l'empbouteillage rue de Rivoli ! "

                              - Oui, on se croierait à 15h30 dans une cour d'école parisienne ! "

 

 

 

 

Lire aussi

A Paris, la révision des rythmes scolaires ponctuée de fausses notes

Les centres de loisirs de la Ville de Paris seront en grève mercredi

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article

commentaires

Pages