Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 08:33

 

Bien que le plombier ne soit pas polonais, il fallait quand même savoir parler anglais !

 

« Un recrutement dans l’extravagance ! ». C’est ainsi que le syndicat UCP (Union des Cadres Parisiens) dénonce la manière dont a été recruté le DRH de l’Ecole de Physique- Chimie de la Ville de Paris (ESPCI).

Cet établissement qui dépend directement de la mairie de Paris a, il est vrai, des pratiques assez inédites dans l’art de faire passer un entretien d’embauche. Pour le syndicat des cadres ce recrutement est même placé « sous le signe de la déraison et de la bizarrerie » (lire ici). Un langage auquel le syndicat n’est pourtant guère coutumier.

Il faut dire que pour recruter son nouveau Directeur des Ressources Humaines, l’école municipale s’est d’abord affranchie de la loi Toubon. Pas très sympa pour un ministre pourtant ancien élu de la capitale. En effet, si l’on en croit l’UCP « certains candidats on eu des entretiens en anglais, alors que l’usage de la langue française est une obligation pour tout fonctionnaire ».  Surtout pour un DRH indeed !

Mais là où le syndicat manque de s’étrangler, c’est que certains candidats à ce poste de direction « auraient eu un entretien avec un plombier » Après tout pourquoi pas, les questions statutairse à la Ville de Paris ne sont pas très éloignées des problèmes de tuyauteries.

Mais surprise dans la clé de douze, le plombier en question ne serait pas que plombier, il serait aussi « qui plus est syndicaliste », selon l’UCP qui en perd aussi son latin. En tout cas, c’est un bel exemple de co-gestion municipale, bien que l’on ignore l’organisation à laquelle appartient notre plombier-recruteur.

Le syndicat UCP qui « condamne ces méthodes insensé » souhaite néanmoins dans un esprit des plus fluctuat bon courage au futur DRH « qui n’y est pour rien et qui va devoir appliquer la réglementation en matière de ressources humaines dans un tel environnement ». Toutefois, même dans un tel environnement, il devrait savoir quoi faire en cas de fuite d’eau et ça, c’est on ne peut plus mergitur !

Publié également sur " Miroir Social "

 

 

                             Paris:  A l'école de physique-chimie, le plombier doit-il aussi parler anglais ?

                     52230

                 -  Yes indeed, and especially with ze manager director at the school of chemistry of capitale

 

 

 

 

Lire aussi

Pour Bertrand Delanoë, « travailler en bibliothèque, c’est pas la mine » ! 

Les bibliothèques parisiennes victimes du naming ! 

Anne Hidalgo aimerait un maire-adjoint….. en charge de la nuit ! 

Le Paris d'Anne Hidalgo: Les bobos, c'est fini, voici les Sosos !  

ActuaLitté : Des baisses d'effectifs dans les bibliothèques parisiennes

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article

commentaires