Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 17:32

 

Tableaux volés : un syndicat accuse Delanoë de se défausser sur les agents

PARIS, 26 mai 2010 (AFP) –

Le syndicat d'employés municipaux Supap-FSU a accusé mercredi le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), de se "défausser sur ses employés" après le vol spectaculaire de cinq chefs d'oeuvres au Musée d'art moderne de la Ville de Paris.

 

"A la suite de l'important vol de cinq tableaux au Musée d'Art Moderne dans la nuit du mercredi au jeudi 20 mai (butin estimé à 100 millions d'euros) la Ville de Paris s'est empressée de communiquer (...) Cette communication visait clairement les trois agents de surveillance présents cette nuit-là", a déploré le Supap-FSU dans un communiqué.

 

Christophe Girard, maire adjoint chargé de la culture, avait jugé vendredi sur France Info que le "plus grave, c'est que malgré la présence de trois gardiens pendant la nuit, une intrusion puisse se faire et qu'on puisse déjouer la vidéosurveillance et que l'écran (de surveillance vidéo), à un moment donné, devienne tout à fait opaque".


L'adjoint avait aussi rappelé que le maire de Paris avait demandé "une enquête administrative supplémentaire sur le fonctionnement technique et humain du système de surveillance" du musée.

 

Les personnels et le Supap-FSU (majoritaire aux affaires culturelles et dans les musées parisiens) "contestent cette version du maire de Paris" car "l'intrusion, le démontage de la vitre et le cisaillement du cadenas n'étaient pas filmés, il n'y a pas de caméra à cet endroit".


"Il n'y avait pas d'alarme anti-intrusion fonctionnant en cas de bris de porte ou de fenêtre au Musée d'Art Moderne. L'alarme volumétrique qui signale des déplacements suspects était en panne depuis 2 mois", ont-ils ajouté.


Ils soulignent encore qu'"il y a plus de 30 caméras pour 4 écrans de visionnage" et que "les images ne sont donc pas diffusées en direct".


"Les personnels de surveillance des musées de la Ville de Paris et du musée d'Art Moderne ne peuvent être tenus pour responsables des carences des musées parisiens et de la ville de Paris", a ajouté le Supap-FSU.


Selon lui, "l'inspection générale de la Ville de Paris avait pointé ces carences lors d'un audit de sécurité en 2007" et "a été justement saisie pour enquêter sur ce vol".

  

Voir aussi sur: link

 

 

                                                    bertrand_delanoe.jpg



Partager cet article
Repost0

commentaires

Pages