Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 08:32

 

Le Parisien : Le 28 mars 2013


Une série de vols qui met en lumière les limites des étiquettes à puces RFID 

 

«Le limier », « la Cité de la peur », « la Mémoire dans la peau », « Men in black 3... » Voilà quelques-uns des nombreux DVD que les usagers de la bibliothèque Clignancourt (XVIIIe) ne trouveront plus dans les bacs.

 

Rien à voir avec une remise à jour des collections. Si ces films ne peuvent plus être empruntés, c'est tout simplement parce qu'ils ont été ... volés.

 

Une affichette apposée à l'entrée de l'étage multimédia de la bibliothèque dresse la liste des DVD dérobés. Elle comporte une bonne centaine de titres.

 

« La bibliothèque Clignancourt est la plus touchée par ce phénomène. Mais c'est loin d'être un cas isolé. Les vols dans les rayons multimédias se sont récemment multipliés dans de nombreuses autres bibliothèques », assurent les représentants CGT des agents du service municipal de la culture.

 

« Sept bibliothèques (NDLR : sur les 57 que compte la capitale) ont effectivement été victimes ces dernières semaines de vols de DVD », confirme-t-on à la mairie de Paris, tout en relativisant l'ampleur du phénomène. Le nombre de DVD disparus depuis deux mois n'excéderait pas quelques centaines de titres pour un stock municipal de ... 140000 références. (NDR: Ce phénomène de vol est toutefois sans précédent dans les bibliothèques parisiennes)

 

Cette série de vols reste cependant préoccupante. Elle met en effet en lumière les limites du plan de puçage des 3,5 millions de livres, CD et DVD des bibliothèques.

 

A terme, ces ouvrages seront tous équipés de puces RFID; des étiquettes électroniques à radiofréquence qui permettent notamment de déclencher une alarme si l'ouvrage sort sans qu'un bibliothécaire ait désactivé la puce. (NdR: Précisons néanmoins que les autres bibliothèque du réseau sont équipées d'un système antivol par bande magnétique et ne sont pas touchées par cette série de vols) 

 

Lancé en 2008, le déploiement de la technologie RFID dans les bibliothèques doit théoriquement s'achever cette année. « A ce jour, on estime que seulement 20% des ouvrages sont équipés de ce système antivol RFID », assure Bertrand Pieri, délégué CGT à la direction des affaires culturelles de la ville. (NDR: Pas sûr, cependant, vu le coût, que ce déploiement aille un jour à son terme)

 

Mais la surveillance accrue récemment demandée aux agents des bibliothèques concernées a déjà permis de faire baisser le nombre de vols.

 

Lire l’article du « Parisien »  

 

 

                                       14565 

                        La surveillance accrue a permis de faire baisser le nombre de vols !

 

Lire aussi

Livre Hebdo : On vole des DVD dans les bibliothèques parisiennes  

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires