Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 10:00

 

Les élus du CHS de la BnF refusent (de nouveau) l’installation du Wifi.

 

La totalité des élus du Comité Hygiène et Sécurité (CHS) de la Bibliothèque Nationale de France (Bnf) a voté contre le projet du déploiement du Wifi sur le site de Richelieu (2ème arrondissement) et sur celui de la BnF-François Mitterrand (13ème) lors d’une réunion qui s’est tenue vendredi 23 septembre, ont affirmé les syndicats CFDT, CGT et FSU dans un communiqué.

 

En avril 2008, pourtant, le Conseil d'Administration de la BnF avait renoncé au Wifi au profit d'un accès Internet par procédé filaire.

 

Cette fois, la direction de la BnF voulait réinstaller le Wifi dans le cadre d'une exposition sur la presse à travers ses évolutions  technologiques. La société Orange devait profiter de ce cadre pour mettre en avant ses nouvelles tablettes numériques. Les représentants du personnel ont dénoncé cette opération commerciale "dont la seule offre documentaire sera celle, amoindrie, du "kiosque Orange".

 

Les élus avaient nommé trois experts pour cette occasion*; « Les échanges et la clarté des exposés ont permis de mettre en évidence qu’un tel dispositif non seulement pouvait à long terme être dangereux pour la santé des personnels (l’OMS vient de classer les ondes électromagnétiques comme potentiellement cancérigène, niveau 2B) et fermerait en outre les portes de la Bibliothèque aux personnes hypersensibles aux ondes électromagnétiques, malheureusement de plus en plus nombreuses. » ont déclarés les représentants des trois organisations syndicales.

 

« Cette technologie, par ailleurs, n'est pas la plus fiable et la plus adaptée à la transmission rapide de données contrairement à la fibre optique, solution alternative portée par les organisations syndicales et leurs experts. » ont-ils encore ajoutés.

 

Les syndicats vont demander un rendez vous à leur président, Bruno Racine, pour que celui ci renonce à son projet et respecte les décisions votées lors de ce Comité Hygiène et Sécurité

 

 

* Le Professeur Dominique Belpomme, Etienne Cendrier de l’association 

Robin des Toits  et Agnès Dutrevis, représentante de la CGT  au CHS des bibliothèques de la Ville de Paris.

 

 

                                                                richelieu      

                                                              Richelieu pour le principe de précaution    

 

 

 

                                                   mitterrand 3

                                                                        Mitterrand tourne le dos au Wifi

 

 

 

Sur le même sujet: Wifi: La "Conférence Citoyenne" recommande la prudence

 

                                    Le Wi-fi débranché à la bibliothèque Chaptal

 

                                    AFP: Le Wifi suscite l'inquiétude

Partager cet article

Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Santé au travail: C'est HS !
commenter cet article

commentaires

Tonykirikou 27/09/2011 11:14


Tant que vous y êtes, demandez l'interdiction des ondes radio et télévision!! De toutes façons il y a déjà des ondes wi-fi partout, dans toutes les maisons, dans tous les appartements, ne serait-ce
que par les modems de vos voisins. Il suffit de faire "recherche réseaux" sur n'importe quel ordinateur en milieu urbain pour s'en rendre compte!
C'est à cause de gens comme vous que les gens délaissent les syndicats, voire les détestent!


Pages