Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2005 7 06 /02 /février /2005 17:05

 

Du coq à l'âne: 6 février 2005

 

Morland: Des bibliothèques......

 

Un article sur le blog "Du coq à l'âne" qui retrace l'historique de la tentative de fermeture de la bibliothèque des personnels du Centre Morland par la Mairie de Paris. Vous y retrouverez les articles de "Livres Hebdo", les positions du syndicat CFDT ou les articles de Pierre Marcelle du journal "Libération". Lire l'article

 

                                        Paris-prefecture

Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Archives
commenter cet article
4 février 2005 5 04 /02 /février /2005 14:58

 

Libération: 4 février 2005

 

L'enjeu des bibliothèques

 

En 2005, la Mairie de Paris voulait fermer la bibliothèque des personnels du Centre administratif Morland.

Le chroniqueur de Libération, Pierre Marcelle avait publié une tribune sur ce sujet.

Lire sur: link 

 

Incendies de bibliothèques

 

Cette chronique qui répond à la CFDT faisait suite à un précédent texte, toujours publié dans "Libération", et toujours sur le projet de fermeture de Morland (et aussi de la bibliothèque du Comité d'Entreprise de Renault-Le Mans)

Lire aussi sur : link


 

                                                              libe 1[1]

 

 

 


Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Archives
commenter cet article
16 septembre 2003 2 16 /09 /septembre /2003 15:24

 

Le Parisien : 20 septembre 2003

 

La CFDT Ville de Paris quitte le syndicat national

 

A la suite de son assemblée générale, le syndicat CFDT de la Ville de Paris (1 900 adhérents) a décidé jeudi de quitter la confédération nationale en raison de son désaccord sur les retraites.

Sur 367 votants, 93,7 % se sont prononcés pour quitter la CFDT et 6,3 % ont voté contre, a indiqué le syndicat SPP-CFDT (Syndicat des services publics parisiens). « La décision est prise de démissionner de la CFDT. Nous allons maintenant débattre et faire les démarches pour voir comment s'affilier à un autre syndicat, probablement la FSU ou l'Unsa », a précisé le responsable du SPP-CFDT, deuxième syndicat à la Ville de Paris.

 

C'est l'affaire des retraites qui a décidé la majorité des adhérents à partir, choqués que François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, signe l'accord le 15 mai, deux jours après la grande manifestation du 13, sans consulter ses adhérents. Le SPP-CFDT a également regretté que la mairie de Paris ait « refusé de délivrer les autorisations pour que les adhérents participent à l'assemblée générale » jeudi prévue dans un gymnase du XI e arrondissement.

 

Autre sujet de mécontentement du SPP-CFDT : « Des instances de la CFDT, n'acceptant pas le choix démocratique des adhérents du syndicat, se sont emparées, par la force, jeudi et vendredi des locaux du syndicat. Ces locaux ont été affectés au syndicat par la mairie de Paris ; aucune instance de la CFDT n'est habilitée à les confisquer à son profit. Ce coup a été opéré sans l'accord de la mairie de Paris », indique le secrétaire général du syndicat des services publics parisiens, Michel Martet.

 

Les adhérents du SPP-CFDT demandent au maire de Paris d'intervenir pour que les locaux soient restitués à leur syndicat.

 

Lire l'article

 

 

                                       1295890_3_fc1e_le-secretaire-general-de-la-cfdt-francois.jpg

 


Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Archives
commenter cet article

Pages