Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:00

  

 

Bibliothèques : Christophe Girard souhaite des ouverture très tardives

 

L'adjoint au maire de Paris chargé de la culture, Christophe Girard, se déclare favorable à des ouvertures très tardives mais aussi le dimanche pour toutes les bibliothèques de la Ville de Paris. " Mon souhait le plus cher pour les bibliothèques est qu'elles ouvrent toutes le dimanche dans quelques années avec quelques nocturnes" a t-il déclaré dans le magazine "En Vue" tiré à 30 000 exemplaires et distribué gratuitement par la Ville de Paris. Il est vrai que durant cet interview, Monsieur Girard a été, continuellement, poussé dans ses derniers retranchements.

 

                                                   girard 1

                                                         "Ma detemination est intacte"                             

 

 

Christophe Girard, qui a annoncé ses ambitions pour la Mairie de Paris  dans "L'Express" du 1er septembre se retrouve donc sur la même ligne politique que la droite parisienne  qui avait déposé un voeu en ce sens au le Conseil de Paris du mois de juillet. Cela promet un débat animé dans la perspective des prochaines échéances municipales.

 

Bon, on sait déjà que ces projets d'ouverture dominicale ne concerneront par la future médiathèque qui est prévue sur l'emplacement de l'ancien hôpital Saint Lazare, car le projet est reporté pour cause de restrictions budgétaires  selon "Le Monde"  daté du 17 juillet.

 

Reste que pour rajouter un jour d'ouverture pour la soixantaine de bibliothèques il faut compter dans les 150 à 200 recrutements supplémentaires et ce, alors que la médiathèque Yourcenar, inaugurée il y a trois ans et qui ouvre le dimanche est en sous-effectifs chronique et a du se mettre en grève  au mois de juin. Bref, c'est pas gagné ! 

 

 Quand aux "quelques nocturnes", c'est minimum deux fois par semaines et pas avant minuit.

 

On en attendrait pas moins de la part de l'inventeur des fameuses et dispendieuses "Nuits Blanches" !

 

  

Sur le même sujet:  

Le Parisien: Remède de cheval pour la culture à la Mairie de Paris

Christophe Girard: Objectif Lune !

                                        

 

 

Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Tribune libre
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 11:10

 

Travail du dimanche : La droite parisienne contre les « repères traditionnels » !

 

Le groupe UMP au Conseil de Paris a mis au vote, au mois de juillet, un vœu demandant « que la Ville de Paris généralise l’ouverture de ses 60 bibliothèques au dimanche et élargisse tous les horaires d’ouverture vers le soir ».


Parmi les arguments développés par la droite parisienne, le fait « que les rythmes de vie vont contre les repères traditionnels et doivent redéfinir  les frontières classiques entre le week-end end et la semaine, le jour et la nuit ». Voir ici le voeu de l'UMP  

 

C’est donc officiel ! La droite et l’UMP militent désormais pour l’abandon des « repères traditionnels » et au passage jettent aux orties les structures familiales ! Tout fout le camp !


Ce texte inspiré par Thierry Coudert, Conseiller du 17ème arrondissement et ardent défenseur d’une ouverture la nuit des commerces et des services publics, a été repoussé, fort heureusement, par  la majorité du Conseil de Paris.

 

Il se murmure pourtant qu’au sein de la gauche parisienne, certains n’étaient pas insensibles à cette thématique et même partisans du soutient de cette proposition.


Les réalités budgétaires (créations de plusieurs dizaines de postes de titulaires, de centaines d’emplois étudiant et la généralisation d’une prime du dimanche) ont calmé les ardeurs de nos « modernistes». Il est vrai que dans l’entourage du Maire, on avait de la mémoire: « on a eu plusieurs semaines de grèves pour 3 bibliothèques qui ouvrent le dimanche, ça suffit comme ça!  ». Humm! C’est pas faux ! 

 

                                1977rpr.jpg     


                                                            

 Au secours, la droite revient !*    Quant à Thierry Coudert, c’est un récidiviste qui avait déjà déposé, lors d'un précédent Conseil de Paris, un vœu demandant l’ouverture le soir de tous les musées parisiens (pour le dimanche, c'était déjà fait) et déclarait dans Le Monde en janvier 2011 « Dans la capitale, après 17 heures, musées, bibliothèques, piscines ferment les uns après les autres pour être bouclés à 18 heures ». 

 

Les personnels des bibliothèques apprécieront, eux qui terminent chaque soir à 19 heures. Quant aux piscines, elles font toutes des nocturnes jusqu’à 22 heures plusieurs fois par semaine. Il semble que M. Coudert soit mal informé.

 

Il est vrai que celui ci comparaît les services de la Mairie de Paris à ceux d’une administration soviétique (quelle horreur !) en déclarant toujours dans le journal du soir « Les parisiens sont obligés de caler leurs loisirs sur les horaires d’une administration immobile depuis 50 ans » (!)  

 

 Il faut pourtant signaler à l’élu du 17ème arrondissement, pour les bibliothèques parisiennes du moins, que celles ci ont les amplitudes horaires parmi les plus larges ….. de tout le territoire national !


Il est vrai qu’en matière de mauvaise gestion administrative, M. Coudert sait de quoi il parle, car il était le directeur général de l’agence sanitaire qui a commandé et acheté les vaccins contre la grippe A en 2009. A la suite de cet épisode resté fameux dans la mémoire nationale, des millions de doses ont été jetées à la poubelle!  

  

A lire aussi un très bon article sur le mélange des genres dans le domaine culturel. Un passage est consacré au même M. Coudert.

 


 

Voir aussi :  La droite parisienne se mélange les pinceaux !

 

 

 * Célèbre slogan d'une campagne d'affichage politique au milieu des années 80         

                            

                                       images

 

Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Tribune libre
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 10:46


 Culture : La droite parisienne se mélange les pinceaux !

   

L’UMP parisienne lance une offensive contre les personnels des musées de la Ville de Paris en appelant de ses vœux la transformation des grands musées parisiens (Carnavalet, Petit Palais, et Art Moderne) en établissement autonome. Elle demande surtout des ouvertures plus tardives et notamment des nocturnes. Cette prise de position ne tient évidemment pas compte de la situation des personnels de surveillance des musées parisiens

 

  Il est vrai que cette demande trouve un écho favorable au sein même de la Ville de paris. «Dès novembre, nous avons pensé à étendre les horaires pour l’exposition Basquiat. J'espère arriver à mes fins »  affirme le directeur d’un grand musée parisien dans « Le Figaro ».


L’UMP à la recherche du temps perdu ? La droite parisienne fait cependant œuvre de démagogie et ne semble pas connaître ses dossiers sur la question des horaires d’ouverture des équipements publics. « Dans la capitale, après 17 heures, musées, bibliothèques, piscines se ferment les uns après les autres pour être bouclés à 18 heures »  nous dit Thierry Coudert, conseiller de Paris du 17 arrondissement, dans « Le Monde »

 

…Pas de chance, les piscines sont régulièrement ouvertes jusqu’à 20h30 pour les parisiens et ….jusqu’à 22h pour les associations ! Les bibliothèques ferment ….à 19 heures. Les personnels apprécieront !  Paris tient là son futur adjoint au Maire chargé du Bureau des Temps.

 

                                                   chirac-pour-paris-municipales-1977


 La droite parisienne contre la famille ? Cette demande d’ouvrir les musées très tard le soir, va se faire au détriment de la vie de famille. Les personnels des musées, composés de mère et père de famille, habitant majoritairement en banlieue, voire grande banlieue, ne seraient, dans ces conditions, chez eux qu’entre 22 et 23 heures.

 

 

L’UMP pour la construction de logements sociaux dans l’ouest parisien ? A moins que la droite parisienne, pour rester cohérente, réoriente sa politique sur le logement social et en accepte (enfin) la construction dans les quartiers de l’ouest parisien (6ème, 7ème, 8ème, 15ème, 16ème et 17ème) à proximité ainsi du Musée du Petit Palais et du Musée d’Art Moderne. Le Maire du 1er arrondissement accueillera sur son quota les personnels du musée Carnavalet.

 

Toute extension d’horaire ou de mise en place de nocturne, n'aura pour seul résultat que la dégradation des conditions de travail  et de vie des personnes à faible salaire

Dans cette histoire, la droite parisienne s’est donc emmêlée  les pinceaux. Nul doute que le résultat donnera lieu à une exposition temporaire. En nocturne ?


 

                             1981rpr.jpg

 


 

Repost 0
Published by parisculturesociale - dans Tribune libre
commenter cet article

Pages