Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 17:35

 

Mais que fait Erik Orsenna ?

 

Les syndicats de la Ville de Paris avaient posé la question après avoir constaté avec effarement le nombre de postes vacants recensés dans le réseau de la Capitale : combien de bibliothèques vont devoir fermer où réduire leurs horaires d'ouvertures dans les prochaines semaines ? La réponse est venue bien plus tôt  que prévu puisque il aura fallu que quelques grévistes répondent à l'appel à la mobilisation contre les ordonnances sur la nouvelle « loi travail » pour que dix sept bibliothèques parisiennes ferment partiellement ou totalement leurs portes.

 

Parmi les établissements qui ont été fermés toute la journée citons pêle-mêle les bibliothèques Buffon (Ve), Faidherbe (XIe), Parmentier (XIe), Saint Eloi (XIIe), Diderot (XIIe) Italie (XIIIe), Vandamme (XIVe), Crimée (XIXe) et Duras (XXe). A ces fermetures se sont ajoutés d'autres établissement fortement impactés qui ont dû en interdire l'accès au public à des étages entiers avant de fermer plus tôt leurs portes comme Malraux (VIe), Valeyre (IXe), Sagan (Xe), Glacière (XIIIe), Melville (XIIIe), Romilly (XVIIIe), Hergé (XIXe) ou encore Place des Fêtes (XIXe).

 

Reste une question : Mais que fait Erik Orsenna ? L'écrivain passé tour à tour par le Mitterandisme, le Chiraquisme, le Sarkosysme, le Hollandisme avant de finir dans le Macronisme a décidé de faire le tour de France pour exhorter les communes à ouvrir leurs bibliothèques le dimanche. Sans dire comment toutefois. Et pour Paris ? Il pourra toujours demander conseil à Noël Corbin son acolyte qui l'accompagne dans sa tournée des grands ducs puisque ce dernier est justement l'ancien directeur des affaires culturelles de la Ville de Paris. Du pur mergitur.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires