Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 17:09

 

AFP : Le 6 novembre 2014

Le Comité central national (CCN), « parlement » de la CGT qui examinait depuis mardi l'affaire de l'appartement du numéro un de la centrale, Thierry Lepaon, a achevé ses travaux mercredi dans « la confusion » sans avoir voté de déclaration.

« Après des débats animés », le CCN, qui regroupe les numéros un des fédérations et des unions départementales, « s'est terminé dans la confusion, sans qu'aucun texte ne soit vot », a indiqué une source à l’AFP. 

La question est reportée à la réunion vendredi du bureau confédéral (direction resserrée de dix membres) et à la Commission exécutive (direction élargie) qui se réunira mercredi prochain. 

Les divergences se sont cristallisées notamment sur « la demande de nombreux intervenants de la mise en place d'une commission financière de contrôle, élargie à des membres du CCN, pour faire un audit sur les dépenses de la confédération depuis le début du mandat » de Thierry Lepaon en mars 2013, a précisé cette source. 

Mais cette proposition a été rejetée par le secrétaire général, ajoute cette source, regrettant cette situation qui crée « de la suspicion » aux yeux des militants. 

L'affaire des travaux coûteux dans l'appartement de fonction du numéro un de la CGT a déclenché une crise au sein de la centrale. En ouvrant mardi le CCN, M. Lepaon avait reconnu que cette rénovation avait été une « faute » et l'avait imputée à l'administrateur-trésorier, Eric Lafont.  

Lire la dépêche de « l’AFP »

                                  j3az.jpg

 

 

Lire aussi

La « crise de l'appartement » au coeur des débats du comité de la CGT

Affaire Lepaon : La CGT ne sait vraiment plus où elle habite !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Pages