Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 08:43

 

Vieille rengaine de ceux qui pensent que le monde doit se plier aux Sosos*

 

C’est ce que l’on appelle « un ballon sonde ». On lance une idée en l’air et on voit ce qui en sort. On ne sait jamais ? Un grand n’importe quoi peut parfois prospérer.

 

Alors ouvrir les grands musées sept jours sur sept et même la nuit? Le ministère de la culture, dirigé par Aurélie Fillipetti, réfléchirait, parait-t-il, sérieusement à cette piste. Trois des musées nationaux les plus prestigieux de Paris et  d’Ile de France seraient concernés: le Louvre, le Musée d'Orsay et le château de Versailles. Tous trois sont pour l'instant fermés le lundi ou le mardi. Selon le ministère, parisiens et touristes étrangers sont prêts à profiter de l'offre culturelle de Paris et sa région à toute heure. Vieille rengaine de ceux qui pensent que le monde doit se plier aux désirs des Sosos*.

 

Le problème c’est que ce même ministère est en pleine restriction budgétaire. Un détail peut être, mais à moins de supprimer le Code du travail pour ouvrir les musées tous les jours et tard en soirée, il faudra nécessairement recruter du personnel, or la tendance n’est pas à l’embauche et encore moins dans le secteur culturel.

 

De plus, il faut rappeler que le jour de fermeture d’un musée au public est aussi « un jour actif » avec de nombreuses activités de nettoyage, réparation, montage d’exposition, décrochage d’œuvre….Voire parfois pour les tournages de film.

 

Ce qui est encore plus embêtant avec ce genre d’idée venant de responsables politiques (ou des cabinets) en charge des équipements culturels, c’est que les musées dont ils ont la charge n’arrivent déjà pas à ouvrir normalement. On ne compte plus les salles fermées dans les musées nationaux. A Paris, où la tentation d’ouvrir tard le soir titille aussi l’adjoint à la culture, Bruno Julliard, le nombre important de salles fermées toute l’année a déjà fait l’objet de moqueries.

 

Ce genre d’initiative on ne peut plus mergitur vient visiblement alimenter le débat périodiquement. En début d’année, des intellectuels germanopratins demandaient ainsi d’ « ouvrir plus les bibliothèques » notamment le dimanche et le soir. Ils avaient là aussi reçu le soutien des mêmes acteurs politiques. Les professionnels du secteur avaient alors répondu à leur manière des plus fluctat (lire ici).

 

 

                                            Bruno Julliard, Aurélie Fillipetti et leur maitre à tous

            79207869 o

                                      - Oh, y a un ballon sonde juste derrière nous

                                - Vous affolez pas les jeunes, c'est juste une baudruche

 


 

 

* Les bobos, c'est fini, voici les sosos. Le terme de soso (soft socialiste) a été inventé par Jean Christophe Cassely dans un article à lire ici. Ce néologisme même si il contient le mot socialiste renferme en réalité un concept partagé aussi bien par tous les urbains dit de gauche (Anne Hidalgo bien sûr) que ceux situés à droite de l'échiquer politique (NKM par exemple). 

 

 

Lire aussi

Bibliothèques: Les (maigres) propositions d’Hidalgo et NKM passées au crible.

Bordeaux met fin à la gratuité d'accès à ses musées municipaux

Les méthodes très contestées du président du Musée d'Orsay

Musées : Aurélie Filippetti et les grands ducs

Pour le ministère de la Culture, le Louvre gratuit c’est fini

Insultes, réflexions malveillantes, agressions : Au musée du Petit Palais, les visiteurs n’ont pas un comportement très « belle époque»

Ouvrir mieux avant d’ouvrir plus : Quelques arguments essentiels


Partager cet article

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Culture nec mergitur
commenter cet article

commentaires

Pages