Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 16:17

Livre Hebdo : Le 9 décembre 2013

Elle envisage qu’une bibliothèque par arrondissement reste ouverte le dimanche et que toutes étendent leurs horaires d'ouverture vers le soir.

La candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, a présenté dimanche son programme pour les élections municipales de mars 2014. Les bibliothèques  municipales parisiennes se voient consacrer une série de mesures.

Après avoir regretté la « légèreté » du programme de sa rivale Nathalie Kosciusko-Morizet sur iTélé en novembre dernier, la candidate socialiste à la mairie de Paris a dévoilé, dimanche 8 décembre, un livre numérique de 196 pages qui détaille ses propositions. Intitulé « Paris qui ose », il passe en revue les sept priorités établies par Anne Hidalgo, du logement à la sécurité, en passant par l’environnement et la culture, définie comme l’ « ADN de Paris ».

Plusieurs mesures concernent directement le secteur du livre, à commencer par les bibliothèques. La candidate souhaite y développer les espaces de co-working pour les étudiants, les prêts de liseuses et d’ouvrages numériques, ainsi que le portage à domicile pour les personnes qui ont des difficultés à se déplacer.
 
Elle envisage par ailleurs qu’une bibliothèque par arrondissement reste ouverte le dimanche et que toutes s'adaptent aux rythmes des Parisiens  en étendant leurs horaires d'ouverture, quand sa rivale de l’UMP mise sur une « révolution des horaires », proposant d’instaurer des nocturnes dans les bibliothèques municipales. En revanche, peu de nouvelles ouvertures sont annoncées.

Lire l’article de « Livre hebdo »

  

                     Anne hidalgo propose que les bibliothèques s'adaptent aux rythmes des Parisiens

            1520-anne-hidalgo-met-le-turbo-parismatch.com.jpg

                        - Avec moi, ce sera Nuit Blanche tout les jours, y compris le dimanche !

 

 

 

Lire aussi

Paris : Nathalie Kosciusko-Morizet veut des horaires élargis pour les bibliothèques

Pour Bertrand Delanoë, « travailler en bibliothèque, c’est pas la mine » !

Les bibliothèques parisiennes victimes du naming !

Le Paris d'Anne Hidalgo: Les bobos, c'est fini, voici les Sosos !



Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 08:28

 

 

Le Parisien : Le 4 décembre 2013

 

« A force de nivellement par le bas, la direction a obtenu ce qu’elle voulait » déclare un syndicaliste

 

« Les compétences des partenaires sociaux […] ne correspondent pas à ce que la direction peut attendre d’une entreprise comme Euro Disney » : ce verdict sans appel est extrait d’un rapport commandé à l’Institut supérieur du travail (IST) par le parc d’attractions.

 

Le but affiché de cette surprenante enquête née d’une volonté commune de la direction et des syndicats: améliorer le dialogue social « par le renforcement des compétences » des syndicalistes.

 

Se fondant sur les entretiens anonymes réalisés auprès de 54 représentants du personnel, le rapport, que nous nous sommes procuré, pointe la mésentente entre syndicats ou les motivations de certains élus, l’un d’eux avouant carrément ne rien attendre « du mandat d’élu CE (NDLR : comité d’entreprise). C’est juste un moyen de contrôle de l’entreprise ».    


 

                         tumblr mkt183s4vu1qdoj20o1 500

                                                    Eurodisney: Il y aurait mésentente entre les syndicats

 

                                  

Cependant, l’aspect le plus saignant concerne « le faible niveau des représentants du personnel », dont la plupart ont « un niveau de culture générale très bas ». L’IST note « des problèmes d’expression, d’orthographe et de compréhension ». D’où les nombreux dysfonctionnements du dialogue social. Les élus du personnel se disent en difficulté face à la direction : « On a en face de nous des gens […] qui sont formés, alors que, nous, on est cuisiniers. »

 

Persuadé que, pour aborder des questions complexes comme les risques psychosociaux, il faut des « notions dépassant celles nécessaires pour discuter des salaires », Daniel Dreux, vice-président d’Euro Disney chargé des ressources humaines, indique que l’état des lieux dressé par l’IST débouchera sur la mise en place de formations individuelles jusqu’à la fin 2015.

 

Du côté des syndicats, Djamila Ouaz, déléguée CFDT, organisation majoritaire chez Euro Disney, se dit « scandalisée par ce torchon ». « L’auteur nous présente comme des analphabètes ! » A la CGT, on assure avoir déjà « mis l’accent sur la formation des élus » face à « la complexité de l’entreprise », qui présente « plus de 500 métiers ».


 

   disneyland-vintage-advertisement-1961

 

Pour Laurent Burazer, élu Unsa, ce rapport est un « écran de fumée » lancé par la direction, « pour ne pas régler les vrais problèmes ». Hervey Saumade, de FO, tempère : « Il faut accepter la critique, ce rapport offre un regard extérieur, il peut faire avancer les choses. »

 

Pour Pierre, élu du personnel, « ces résultats traduisent la triste vérité: nos syndicats sont incompétents », et il accuse la direction de ce nivellement par le bas. « Nos meilleurs représentants ont été virés ou découragés… » Là-dessus, Daniel Dreux rétorque qu’il n’y a eu qu’« un seul licenciement sur 450 élus pour un motif validé par l’inspection du travail ».

 

Nous laisserons la conclusion à Cyril Lazaro, syndicaliste chez Disney : « à force de nivellement vers le bas, la Direction a obtenu ce qu'elle voulait. Des syndicats aux ordres, signataires complaisants, déconnectés des réalités de l'entreprise et des salariés, et dont l'incompétence va s'étaler sur la place publique » peut-on lire sur son blog.

 

Lire l’article du « Parisien »



          

                                                           Eurodisney, une entreprise où il fait bon vivre

 

                      1969united-airlines-disneyland

                                     

                                                             

 

Lire aussi

Libération : Aux Etats-Unis, les révoltés du burger

L'ombre du syndicat Force Ouvrière sur le Parti Socialiste à Marseille

 

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 08:17

 

Ils sont même prêt accepter un départ à 65 ans !

 

Le syndicat Force Ouvrière ne donne pas vraiment l’exemple pour la défense de la retraite à 60 ans si l’on en croit le site Question(S) Sociales(S) animé par un journaliste du « Monde ».

 

En effet, son secrétaire général, Jean-Claude Mailly, qui vient justement d’atteindre l’âge fatidique et que beaucoup d'observateurs donnaient partant lors du prochain congrès de Force ouvrière à Tours en 2015, a manifesté clairement sa volonté de se représenter

 

Elu en 2004, le secrétaire général de FO a indiqué, mardi 26 novembre, lors du « grand rendez-vous » de l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS), qu'il avait l'intention de se représenter pour un quatrième mandat. « Je suis en pleine forme, a-t-il déclaré. Je n'exclus rien et je suis plutôt dans une logique de repiquer si mes camarades veulent encore de moi. ».

 

Si son « envie de repiquer » pour un nouveau mandat de trois ans en 2015 se réalise cela nous mènera donc à 2018. Jean-Claude Mailly aura alors atteint l’âge de 65 ans. L’heure des braves ? A moins que Force Ouvrière repousse encore plus loin l’âge de la retraite ?

 

En tout cas avec quatorze ans de mandat si il égale presque la durée de son prédécesseur à la tête de Force Ouvrière, Marc Blondel, il aura du mal à atteindre le record d’André Bergeron qui a tenu lui vingt six ans à la tête du syndicat.

 

Publié également sur " Miroir Social "




                            Jean-Claude Mailly prêt à descendre dans le rue pour défendre son emploi

           ffc3410aa48320586b7e1198af4d07805f8bfce9.jpg

                                                             - Non aux retraités !

 

 

 

Lire aussi

La CGT et la CFDT appellent les autres syndicats « à se réunir » pour discuter de « la gravité de la situation »

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 10:39

 

Le Parisien : Le 7 décembre 2013

C’est une des premières conséquences de la grève de jeudi

Au lendemain de la grève des agents d’accueil et de surveillance qui a condamné le musée Carnavalet (IIIe) à rester fermé jeudi, une réunion fixée de longue date s’est tenue hier matin entre Delphine Lévy, directrice de Paris Musées, Valérie Guillaume, la nouvelle directrice de Carnavalet et l’intersyndicale CGT-UNSA-CFTC-CFDT-SUPAP-FO.

« Nous avons obtenu qu’un cadre contractuel de catégorie A, ancien militaire aux méthodes managériales brutales et autoritaires, n’ait plus aucun contact avec le personnel », a indiqué Dominique Quénéhen, membre de la CGT Paris-Musées, à l’issue de la rencontre.

De son côté, Delphine Levy explique : « L’encadrement de la surveillance ne sera plus sous l’autorité directe de cette personne, puisque nous allons créer un nouveau poste de chef de la surveillance qui prendra ses fonctions au premier trimestre 2014 ».

Lire l’article du « Parisien »

 

 

                     A Carnavalet, l'ancien militaire, mis au placard, a arrêté son char

      28692

                                     - Beh, c'était bien la peine de venir à 6h du matin le jour de la grève !

 

 

Lire aussi

Musée Carnavalet: les méthodes de la direction contestées

Les agents du musee Carnavalet se mettent en grève le 5 décembre pour dénoncer « une maltraitance institutionnelle »

Un rapport de l’institut Supérieur du Travail pointe le faible niveau de compétences des élus du personnel de Disney.

La Mairie de Paris condamnée pour absence de local syndical

 

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 13:17

 

Le Parisien: Le 6 décembre 2013

 

Un mouvement social suivi à 80 % par les personnels

L’établissement municipal consacré à l’histoire de Paris, est resté fermé hier en raison de la grève des agents d’accueil et de surveillance, suivie à 80% selon l’intersyndicale CGT-UNSA-CFTC-CFDT-SUPAP-FO.

Ce mouvement social intervient quatre jours après la prise de fonction de la nouvelle directrice du musée Carnavalet, Valérie Guillaume. Elle succède à Jean-Marc Léri, parti en retraite.

D’après la CGT, « la gestion du personnels est calamiteuse et plusieurs salariés sont en arrêt maladie pour des motifs psycho-sociaux ». A ce malaise, s’ajoute la question des primes de fin d’année attribuées de façon discrétionnaire.

Autant de sujets qui seront abordés ce matin lors de la réunion entre Delphine Levy, directrice de Paris-Musées, Valérie Guillaume et l’intersyndicale

Lire l’article du « Parisien »

 

 

               L'ancien directeur de Carnavalet, Jean-Marc Léri, est vraiment parti à temps à la retraite

          maxresdefault

                                                      - Ah,ah ! Après moi, le déluge !

 

 

Lire aussi

Musée Carnavalet: les méthodes de la direction contestées

Métro: Le musée Carnavalet fermé ce jeudi en raison d'une grève

Les agents du musee Carnavalet se mettent en grève le 5 décembre pour dénoncer « une maltraitance institutionnelle »

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 08:33

 

Bien que le plombier ne soit pas polonais, il fallait quand même savoir parler anglais !

 

« Un recrutement dans l’extravagance ! ». C’est ainsi que le syndicat UCP (Union des Cadres Parisiens) dénonce la manière dont a été recruté le DRH de l’Ecole de Physique- Chimie de la Ville de Paris (ESPCI).

Cet établissement qui dépend directement de la mairie de Paris a, il est vrai, des pratiques assez inédites dans l’art de faire passer un entretien d’embauche. Pour le syndicat des cadres ce recrutement est même placé « sous le signe de la déraison et de la bizarrerie » (lire ici). Un langage auquel le syndicat n’est pourtant guère coutumier.

Il faut dire que pour recruter son nouveau Directeur des Ressources Humaines, l’école municipale s’est d’abord affranchie de la loi Toubon. Pas très sympa pour un ministre pourtant ancien élu de la capitale. En effet, si l’on en croit l’UCP « certains candidats on eu des entretiens en anglais, alors que l’usage de la langue française est une obligation pour tout fonctionnaire ».  Surtout pour un DRH indeed !

Mais là où le syndicat manque de s’étrangler, c’est que certains candidats à ce poste de direction « auraient eu un entretien avec un plombier » Après tout pourquoi pas, les questions statutairse à la Ville de Paris ne sont pas très éloignées des problèmes de tuyauteries.

Mais surprise dans la clé de douze, le plombier en question ne serait pas que plombier, il serait aussi « qui plus est syndicaliste », selon l’UCP qui en perd aussi son latin. En tout cas, c’est un bel exemple de co-gestion municipale, bien que l’on ignore l’organisation à laquelle appartient notre plombier-recruteur.

Le syndicat UCP qui « condamne ces méthodes insensé » souhaite néanmoins dans un esprit des plus fluctuat bon courage au futur DRH « qui n’y est pour rien et qui va devoir appliquer la réglementation en matière de ressources humaines dans un tel environnement ». Toutefois, même dans un tel environnement, il devrait savoir quoi faire en cas de fuite d’eau et ça, c’est on ne peut plus mergitur !

Publié également sur " Miroir Social "

 

 

                             Paris:  A l'école de physique-chimie, le plombier doit-il aussi parler anglais ?

                     52230

                 -  Yes indeed, and especially with ze manager director at the school of chemistry of capitale

 

 

 

 

Lire aussi

Pour Bertrand Delanoë, « travailler en bibliothèque, c’est pas la mine » ! 

Les bibliothèques parisiennes victimes du naming ! 

Anne Hidalgo aimerait un maire-adjoint….. en charge de la nuit ! 

Le Paris d'Anne Hidalgo: Les bobos, c'est fini, voici les Sosos !  

ActuaLitté : Des baisses d'effectifs dans les bibliothèques parisiennes

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 12:39

 

Métro : Le 5 décembre 2013

 

Les agents du musée Carnavalet sont en grève ce jeudi pour dénoncer le manque de communication et les problèmes de management.

 

« Malaise », « maltraitance », « non-dits », voilà les réponses données par Dominique Quénéhen, déléguée (CGT) quand on lui demande les problèmes existants dans l'enceinte du musée Carnavalet dans le IIIème arrondissement.

 

Malgré plusieurs lettres à la Ville, notamment à Danièle Pourtaud, adjointe au maire de Paris chargée du Patrimoine et à Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris et candidate aux élections municipales de 2014 dans la capitale, la CGT affirme n'avoir eu aucune réponse de la part des deux femmes.

 

Même la réunion organisée vendredi dernier avec Delphine Lévy, directrice générale de l’établissement public Paris Musées regroupant les 14 musées municipaux n'a pas permis de faire avancer les choses.



                      Malaise social à Carnavalet: Les agents n'ont toujours pas reçu de réponse

 

       524505-anne-hidalgo-c-candidate-ps-a-la-mairie-de-paris-pre


                                    -  Désolée les amis, mais vous savez comment c'est avec la Poste, hein ...


 

« 90% des personnels concernés, à savoir les agents d'accueil et de surveillance du musée, ont voté la grève courant novembre, ajoute Dominique Quénéhen en conséquence, il devrait donc rester fermé jeudi, tout simplement pour des raisons de sécurité ».

 

Les grévistes dénoncent le « manque d'information entre la direction et les salariés », « le sous-effectif », la « maltraitance » et « l'encadrement défaillant ». « Traiter les employés de baltringues ou d'inutiles comme l'a fait un de nos supérieurs, apprendre par les visiteurs qu'une carte Paris Musées a été créée, vous trouvez ça normal vous? » commente Dominique Quénéhen.

 

A ce jour, les syndicats jugent que la politique menée par l’Etablissement Public et notamment par le Musée Carnavalet est « toxique envers les agents ce qui génère des absences au travail ». Ils estiment par ailleurs « qu'Anne Hidalgo a les moyens d’y mettre un terme non seulement en tant qu’ancienne Inspectrice du travail mais surtout en tant qu’actuelle présidente de Paris Musées ».

 

Interrogée sur le sujet, Danièle Pourtaud, adjointe au patrimoine, annonçait la création d'un poste de « chef de sécurité accueil et surveillance ». « Le recrutement est en cours » a-t-elle ajouté sans pouvoir dire quand la personne prendrait ses fonctions.

 

En attendant, les portes du musée devraient rester closes ce jeudi 6 novembre aux nombreux visiteurs qui n'étaient même pas informés de cette fermeture sur le site de Carnavalet mercredi soir, à la veille du mouvement. 

 

Lire l’article de « Métro »




            Malaise à Carnavalet: Pour les syndicats, Anne Hidalgo a les moyens d'y mettre un terme


       A-Paris-la-menace-d-un-vote-sanction-pese-sur-Anne-Hidalgo


                       - Oui, mais faut d'abord que je me débarasse de ce foutu ballon

              

 

             

 

 

 

Lire aussi

Musée Carnavalet: les méthodes de la direction contestées

Les agents du musee Carnavalet se mettent en grève le 5 décembre pour dénoncer « une maltraitance institutionnelle »

 

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 11:55

 

France 3-Ile de France : Le 5 décembre 2013

 

Les agents dénoncent « un encadrement défaillant » et une « maltraitance institutionnelle »

 

Les portes du musée Carnavalet resteront fermées ce jeudi 5 décembre 2013, en raison d'un mouvement de grève du personnel de l'établissement.

 

« Encadrement défaillant, maltraitance institutionnelle, primes… » Voilà les nombreuses raisons qu'invoquent aujourd'hui les personnels du Musée Carnavalet (Paris IIIe) pour justifier leur mouvement de grève, qui contraint l'établissement à laisser ses portes fermées ce jeudi 5 décembre 2013.

 

En organisant ce mouvement social, les personnels du musée espèrent une réaction de la part d'Anne Hidalgo, la présidente de Paris-Musées. 

 

« Les relations sociales étaient souvent difficiles dans les musées parisiens, mais depuis la création en début d’année de l’établissement public Paris-Musées,  celles-ci sont devenues catastrophiques, en particulier au musée Carnavalet » dénoncent les syndicats dans leur tract, précisant que « les personnels ont pourtant alerté à plusieurs reprises la présidente de Paris-Musées, Anne Hidalgo sur les dégradations des conditions de travail à Carnavalet ». 

 

Lire l’article de France 3-Ile de France


 

         

                         Les personnels ont pourtant alerté la présidente de Paris-Musées


            1791151 6 f0f4 anne-hidalgo-dans-son-bureau-de-l-hotel-de b

                                                 La lettre a dû se perdre, mon bureau est trop grand !

 

 

 

Lire aussi

Musée Carnavalet: les méthodes de la direction contestées

Les agents du musee Carnavalet se mettent en grève le 5 décembre pour dénoncer « une maltraitance institutionnelle »

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 10:30

 

Le Parisien : Le 4 décembre 2013

Grève demain, jeudi 5 décembre au musée de l'histoire de Paris

Sauf déblocage de dernière minute, le musée Carnavalet risque de rester fermé demain en raison d'une grève des agents d'accueil et de surveillance. La réunion organisée le 27 novembre entre Delphine Lévy, directrice de l'établissement public regroupant les 14 musées de la Ville et l'intersyndicale CGT-Unsa-CFTC-CFDT-SUPAP-FO, n'a pas permis de lever le préavis.

« Votée à la quasi-unanimité » courant novembre, selon Dominique Quénéhen, déléguée (CGT) du personnel, cette grève intervient trois jours après l'entrée en fonction de Valérie Guillaume, la directrice, qui succède à Jean-Marc Léri, parti à la retraite.

Venue du centre Pompidou, elle est conservatrice en chef du patrimoine des musées de la Ville. La première source du conflit tient, à en croire Dominique Quénéhen, au management : « Ordres contradictoires, encadrement défaillant, mépris du personnel, cas de harcèlement... Résultat : plusieurs salariés sont en arrêt maladie pour des motifs psychosociaux. » A ce malaise, s'ajoute la question des « primes de fin d'année accordées à la tête du client et dont le montant oscille de 20 à 200 € », poursuit-elle.

La CGT dénonce aussi le fait que la prime du dimanche qui s'élève à 90 € les dix premiers dimanches travaillés de l'année, tombe ensuite à 45 €. « Sans parler des vacataires qui font tourner le musée au moins deux jours par semaine mais qui n'ont pas droit à la prime du septième jour », conclut la syndicaliste.

Estimant que « les travaux de rénovation du système de surveillance et de sécurité incendie, la restauration de la cour Louis XIV et l'arrivée d'une nouvelle directrice suscitent l'inquiétude du personnel », Danièle Pourtaud, adjointe (PS) au maire chargée du patrimoine, a lancé hier soir « un appel à l'intersyndicale pour qu'il n'y ait pas de perturbation du service public à Carnavalet [demain], d'autant que Valérie Guillaume recevra vendredi l'intersyndicale ».

Lire l’article du « Parisien »

 

 

                                    Danielle Pourtaud supplie les personnels de ne pas bloquer Carnavalet

                            CIMG2558.jpg

                                                                         - Allez, soyez sympas, quoi

 

 

Lire aussi

Les agents du musee Carnavalet se mettent en grève le 5 décembre pour dénoncer « une maltraitance institutionnelle »

 

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Revue de presse
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 08:38

 

Ils demandent à Anne Hidalgo, la présidente de Paris-Musée, « d’y mettre un terme ».

 

Les agents du musée Carnavalet (IIIe) situé dans le quartier du marais à Paris seront en grève le jeudi 5 décembre avec le soutien unanime de tous les syndicats* de Paris-Musée, l’établissement public qui chapeaute désormais les musées municipaux de la capitale. Vu l’ensemble des revendications et le mauvais climat social au sein de l’établissement, le musée Carnavalet sera fermé d’après des sources municipales.

   

« La politique menée par l’Etablissement Public et notamment par le Musée Carnavalet est toxique envers les agents ce qui génère des absences au travail » dénoncent ainsi les syndicats dans un communiqué. Ils estiment qu’Anne Hidalgo « a les moyens d’y mettre un terme» non seulement en tant qu’ancienne Inspectrice du travail mais surtout en tant qu’actuelle présidente de Paris-Musées. » Pas faux.

 

« Encadrement défaillant, maltraitance institutionnelle.. », les personnels de Carnavalet dénoncent donc une véritable souffrance au travail. Un symptôme qui ne toucherait d’ailleurs pas seulement les agents de surveillance d’après l’intersyndicale mais bien l'ensemble des services du musée Carnavalet. « des conservateurs à l'encadrement intermédiaire, du service d'action culturelle jusqu'aux personnels ouvriers, rien ne va plus... » (lire ici). Pour les personnels la situation n’est effectivement pas très fluctuat !

 

La balle est donc dans les mains d’Anne Hidalgo « ancienne inspectrice du travail » comme le rappellent finement les syndicats, mais aussi candidate déclarée pour le poste de Maire de Paris. Elle devrait d’autant plus se pencher sur la question que la Ville de Paris a fait des risques psycho-sociaux dans le cadre du travail « une de ses priorités ». Sinon dans le cas contraire ce serait du pur mergitur !

 

Publié également sur " Miroir Social "




                   Malaise social au Musée Carnavalet:  Anne Hidalgo sera-t-elle fluctuat ou mergitur ?

      anne2-35005

                   -  Alors Bruno, c'est tout que t'as trouvé comme solution pour Carnavalet ?

                     - Ben quoi, notre slogan de campagne, c'est bien Osons Paris non ?

                                 

 


 

* CFDT, CFTC, CG, FO, FSU, UNSA

 

 

Lire aussi

Les syndicats dénoncent l’attitude de la directrice des musées parisiens

Repost 0
Published by Social Nec Mergitur - dans Actualité sociale
commenter cet article

Pages